School police love mission – Amagi Reno

school police love mission amagi reno
AMAGI Reno 天城れの
ISBN: 9782368770023
Boy’s love IDP, 2013
ISBN: 9784877248574 (JP)
Kaiohsha, 2008 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

Des détectives de l’amour pour la régulation des mœurs d’un lycée.

Dans ce one-shot, Amagi Reno sensei nous plonge dans une situation peu probable où l’humour surpasse les sentiments. Il est question de manipulation, de confiance, de pression familiale. Au cours des deux missions, Sayama va s’interroger sur l’amour, l’évolution de ses sentiments. Les deux héros ont des caractères bien tranchés: Tsubaki cache un double visage, la perspicacité de Sakurai est complètement occultée par son air nonchalant. La première mission se déroule sur plus de la moitié du volume et est découpée en chapitres par de simples illustrations. Afin de compenser le peu de scènes érotiques, une histoire bonus en fin de tome dévoile la relation entre Akuta Sôbi et Niregi Tsukasa. Cependant, cela casse un peu l’ambiance générale du récit avec son ton presque pornographique.

La mangaka utilise un minimum de traits mais offre des déformations mignonnes. Sakurai en « toutou » ou en SD est craquant. Cela rend son graphisme plus doux que d’habitude. Les trames se font discrètes. Le cadrage est au service de la fluidité de l’histoire. De même, les déformations parfois trop exagérées donnent l’impression d’un dessin non maîtrisé. Pourtant, ce dernier reste très expressif. Alors que les scènes érotiques des deux missions évitent les détails, celle de l’histoire finale mérite un classement 18+ avec juste des trames et de fines bandes noires qui ne semblent rien cacher.

En résumé

Dans l’école d’élite masculine Kakyoku, le comité de surveillance, surnommé les détectives, organise une élection pour recruter un nouveau membre. En effet, des couples gays du lycée sont visés par un corbeau qui les surprend en plein ébats amoureux et expose leurs photos publiquement, les menaçant de prévenir leurs familles s’ils ne se séparent pas. Subissant la pression familiale depuis qu’il a raté l’entrée au comité des élèves, Sayama Tsubaki s’intéresse fortement à ce nouveau titre convoité qui peut propulser son parcours scolaire. Il s’attire l’affection du nouvel élève, Fubuki Sakurai, en lui venant en aide…

En conclusion

J’aime beaucoup Amagi Reno. Cette histoire mignonne et amusante n’est pas la meilleure de l’auteur. L’histoire bonus pourra gêner certains lecteurs. Mais j’ai passé un agréable moment.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez