Hitorijime my hero 8 – Arii Memeco

hitorijime my hero 8 arii memeco
ARII Memeco
ISBN: 9782382760161
Hana, 2021
ISBN: ‎9784758078870 (JP)
Ichijinsha, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: un peu

« L’amour, c’est peut-être ce qui nous fait oublier une partie de nous-mêmes. »

Arii Memeco sensei confronte le couple principal qui nage dans le bonheur aux amours difficiles de leur entourage. Par ailleurs, elle révèle au compte-gouttes le passé de Yunge et Natsuo. Ainsi, elle s’intéresse à l’amour à sens unique et au sentiment d’impuissance face à la peine de l’être aimé. Yunge n’arrive pas à gérer ses émotions et traduit sa souffrance par de l’agressivité. Kensuke, quant à lui, prend un peu plus de maturité même si une gêne persiste entre lui et Hasekura. Comparé au tome précédent, l’humour se fait encore plus discret. L’auteure fait monter doucement la pression par des indices au fil des chapitres. Elle introduit également de nouveaux personnages. Les amis de Kôsuke, le gentil yakuza Shingai, le discret Tateshina et Onda qui semble prisonnier d’une promesse, s’avèrent plutôt encombrants avec leurs caractères marqués. Les histoires bonus donnent des anecdotes tendres et amusantes sur les personnages secondaires.

Le trait épuré de la mangaka semble s’adoucir un peu, avec son style plus proche du shôjo. Les expressions exagérées renforcent l’humour. Les trames d’ambiance alternent avec les décors. La mise en page dynamique est avant tout au service du récit. Dans les scènes érotiques, Arii sensei ne montrent pas les parties intimes, jouant avec subtilité sur les cadrages et les angles de vue. Sous la jaquette, elle offre un cosplay en costume de lapin sexy et fantasmé.

En résumé

Ôshiba Kôsuke a emmené Setagawa Masahiro dans la chambre VIP d’un love hotel qui appartient à Shingai Shirô, un ami devenu yakuza. Mais la sœur du mafieux, Shie, qui s’occupe de l’accueil, trouve tout de même la situation indécente, un mineur étant impliqué. Le professeur, heureux de voir son petit ami prendre des initiatives, décide de rester passif. Mais son jeune partenaire prenant soudain conscience de la situation, s’arrête en plein milieu des préliminaires. De son côté, Natsuo déprime depuis qu’il a constaté que son amour platonique pour Kôsuke est vain. Yunge, qui aide au bar depuis son absence, souhaite le bousculer un peu en prenant la chatte Mary en otage, espérant également soulager son cœur brisé…

En conclusion

L’auteure arrive à installer des moments tendus dans le simple quotidien, durant une discussion par exemple. Ainsi, elle renouvelle son récit tout en tenant en haleine le lecteur. Pourtant, les sentiments sont palpables. Un petit bonheur à lire malgré nombre de questions encore sans réponse.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez