Deadlock 3 – Aida Saki et Takashina Yuh

deadlock 3 aida saki takashina yuh
AIDA Saki 英田サキ
TAKASHINA Yuh 高階佑
ISBN: 9782375062418
Taifu comics, 2021
ISBN: 9784199608148 (JP)
Tokuma shoten, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Le doute s’installe après la découverte d’un nouveau suspect non répertorié…

Aida Saki sensei dépeint avec finesse le sentiment de culpabilité d’une victime de viol, les émotions contradictoires et la difficulté à surmonter ce traumatisme. Elle montre également comment une émeute peut se déclencher facilement dans une prison. Par ailleurs, elle révèle un peu le passé de Dick. Alors que Lenix résiste à l’esprit de vengeance, Banford reste prisonnier de l’engrenage de ce sentiment. L’enquête sur Corbus est remise en cause avec l’apparition d’un suspect non répertorié dans la liste. Les pièces du puzzle s’assemblent peu à peu. Toutefois, l’auteure conclut rapidement l’enquête en révélant son visage. A travers l’organisation terroriste White heaven, elle interroge les motivations de Corbus. Elle dénonce aussi la concurrence entre le FBI et la CIA qui, en ne partageant pas leurs informations, se gênent dans leurs enquêtes. De même, les deux organisations ne déploient pas les mêmes moyens.

Takashina Yuh sensei a un trait léché légèrement épuré. Elle dessine bien les musculatures. L’équilibre des trames renforce le réalisme du récit. De même, les décors sont présents dès que le cadrage s’élargit. En revanche, les scènes d’action, plutôt bien rendues, se résume à l’essentiel. La mise en page est dynamique. La mangaka occulte quelques traits des parties intimes dans les scènes érotiques. Elle joue sur la vapeur de la douche pour éviter de donner trop de détails. D’ailleurs, elle se focalise plutôt sur les sensations et les sentiments des personnages. En début de tome, une présentation des protagonistes permet de se repérer rapidement dans le récit. Comparé au tome précédent qui se focalisait sur le duo d’amis, la couverture met en avant Dick tout en posant quelques indices.

En résumé

Piégé par BB, avec la complicité de Hose et du gardien Owen, Yûto Lenix a été violé dans les douches. Quand il se réveille à l’infirmerie, Dick Banford se trouve à ses côtés. Malgré la rage et la proposition de son codétenu, l’ancien policier refuse de se venger. Toutefois, il demande une analyse sanguine. Allant mieux, Michael Ronini et Nathan Clarke lui rendent visite. En revanche, lors de sa déposition, Lenix feint ne pas avoir vu son agresseur. Suivent alors Rivera Ernesto et Tonya, mais Neto ne supportant pas de voir son ami blessé, s’éclipse. Yûto apprend alors que suite au décès de Choker, la tension est palpable entre le gang Loco Hermano et celui des Black soldiers. Quatre jours plus tard, Lenix, allant mieux, est autorisé à prendre une douche. Dick l’accompagne. Mais les souvenirs affluant, l’ancien policier panique…

En conclusion

Ce tome intense en émotions arrive à créer la surprise jusqu’au bout. Même si les sentiments entre Yûto et Dick évoluent, ils ne sont pas centraux. Cette histoire met réellement en avant l’enquête policière. Connaissant le roman, je n’ai pas eu la grande surprise attendue mais je trouve que cela est parfaitement bien amené dans le manga. Je regretterai presque d’avoir déjà lu le roman!

2 Partages
Tweetez
Partagez2