Deadlock 2 – Aida Saki et Takashina Yuh

deadlock 2 aida saki takashina yuh
AIDA Saki 英田サキ
TAKASHINA Yuh 高階佑
ISBN: 9782351809846
Taifu comics, 2016
ISBN: 9784199606373 (JP)
Tokuma shoten, 2015 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: beaucoup

« Sa gentillesse me touche plus que celle des autres. »

Aida Saki sensei met en avant les intrigues politiques qui se trament entre les gangs. Elle dénonce l’industrie carcérale avec la privatisation des prisons. Elle fait avancer l’enquête de Yûto en parallèle, maintenant le suspense. L’ancien policier s’attache de plus en plus à son compagnon de cellule et aimerait mieux le connaître. Toutefois, leur relation n’est pas stable. Lenix va également trouver un allié de poids avec Neto. Élevé dans une famille multiculturelle, il s’interroge sur sa place dans ce milieu qui se divise selon les ethnies. De même, il réalise sa rapide adaptation aux nouvelles règles carcérales. Par ailleurs, l’auteure montre l’influence de l’environnement carcéral et de l’isolation sur les psychologies, ainsi que les différentes réactions selon le caractère. Alors que Yûto perd patience et a tendance à réfléchir sur lui-même, Neto semble parfaitement maitriser ses états d’âme et Dick, résigné, voit l’isolement comme des vacances.

Takashina Yuh sensei a un trait épuré léché. Elle porte attention aux petits gestes, aux regards. Elle varie les angles de vue. Quelques trames d’ambiance viennent appuyer les émotions. En revanche, les fonds noirs et les trames sombres renforcent les moments dramatiques. De même, les décors rappellent constamment l’enfermement. La mise en page est donc dynamique et très esthétique. Les scènes d’action, rapides, se concentrent sur les mouvements clés. Par ailleurs, la mangaka ne détaille pas les scènes érotiques mais exprime clairement la violence des viols.

En résumé

Gayren, le chef des ABL, a tué son petit ami Lindsay Scott qui le trompait. Yûto Lenix ne comprend pas pourquoi Dick Banford et Nathan Clark l’empêchent de le dénoncer aux gardiens et préfèrent retourner en cellule. D’ailleurs, l’alarme sonne rapidement. Face à la colère de son compagnon de cellule, l’ancien policier se calme. Après 24h d’enquête, le pénitencier reprend son train-train, n’ayant pas trouvé de coupable. En effet, tous les détenus se sont tus, redoutant les représailles du gang. Alors que Hose cherchait Matthew Cain, Michael Ronini s’inquiète de la longue absence de son jeune protégé. Quand un détenu l’informe l’avoir vu avec Bernard, un pédophile sadique, il panique et fonce à sa recherche. Mais, il arrive trop tard et trouve le jeune homme gravement blessé. Fou de rage, Mickey décide de le venger malgré les risques.

En conclusion

Comparé au tome précédent, l’histoire devient plus dramatique. Takashina Yuh sensei arrive parfaitement à suggérer la violence sans entrer dans les détails, marquant tout de même les esprits à la lecture. Le suspense, constamment au rendez-vous, s’efface lors des petits échanges quotidiens. La fin du tome transforme l’attente de la suite en véritable torture.

1 Partages
Tweetez
Partagez1