Lovenest 2 – Minaduki Yuu

lovenest 2 minaduki yuu
MINADUKI Yuu 南月ゆう
ISBN: 9782368777640
Boy’s love IDP, 2021
ISBN: 9784403666834 (JP)
Shinshokan, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: absolument

« Fais gaffe de ne pas te faire poignarder dans le dos par tous les couples que tu as brisés dans le passé. »

Minaduki Yuu sensei continue à développer la romance entre Asahi et Masato. Elle approfondit leurs personnalités et s’intéresse à l’influence du passé sur leur relation. En introduisant Kôsei, elle oblige ainsi Hozumi à se confronter à sa lâcheté et à son sentiment de culpabilité. En effet, il a la mauvaise habitude de fuir les obstacles, quitte à être malheureux. Grâce au soutien de son amie Kuroda Marié mais également d’Itô Yôsuke et Arimura Ikuo, il va changer et se battre pour protéger celui qu’il aime sincèrement. En revanche, Naru (38 ans) s’avère être un fieffé manipulateur difficile à cerner. L’auteure met en avant la discussion et la réflexion au sein du couple, les efforts à fournir pour être digne de confiance, mais également le sacrifice de son bonheur pour celui de l’autre. Elle dévoile encore quelques éléments du passé. Les évènements et les révélations s’enchainent avec naturel.

La mangaka a un trait épuré assez fin. Elle arrondit les visages dans les passages humoristiques, rappelant les codes des personnages SD. Elle donne un air effronté à Masato en lui ajoutant des canines, avec un aspect un peu félin. Les décors très soignés renforcent le réalisme, avec des pièces en désordre, des décorations recherchées, des paysages agréables. Les trames sont équilibrées. De même, les trames d’ambiance se font discrètes. Minaduki sensei ne censure pas ses scènes érotiques. Mais elle se focalise surtout sur les sensations des personnages. En fin de chapitre, elle offre des croquis avec des petites anecdotes. Sous la couverture, des fiches présentent les personnages secondaires. La postface explique la naissance de la série.

En résumé

Hozumi Masato est de plus en plus dingue de Yajima Asahi. Pourtant, l’architecte ne cède pas facilement à ses incitations et préfère le taquiner comme avant. Comme ils ont des goûts différents, Masato n’ose pas trop s’imposer. Mais alors qu’il souhaitait inviter son colocataire à une soirée pour voir les feux d’artifice d’été, il apprend qu’Asahi part en mission pour une semaine à Ôsaka. En effet, ce dernier est sur un gros projet. Toutefois, avant de partir, il prévient Masato qu’il désire lui parler de quelque chose d’important à son retour. Incité par Naru, le petit frère de Yajima qui vit à Los Angeles, Kôsei, débarque dans l’appartement. Mais Masato réalise qu’il le connaît bien…

En conclusion

Alors que le premier tome finissait bien, l’auteure nous rappelle que le bonheur et la confiance se construisent et que les mauvaises actions finissent toujours par être punies. Elle arrive encore à nous surprendre avec le chapitre bonus. Elle maîtrise son scénario, les enchainements narratifs et son graphisme. Ce titre me procure beaucoup d’émotions. J’aime beaucoup retrouver les personnages des autres séries. En revanche, en lisant le profil de Naru, j’aimerais bien découvrir un jour son histoire. Pour l’instant, Asahi et Masato sont décidément mon couple préféré.

2 Partages
Tweetez
Partagez2