Sotsugyosei 1 – Nakamura Asumiko

sotsugyosei 1 nakamura asumiko
NAKAMURA Asumiko 中村明日美子
ISBN: 9782368774984
Boy’s love IDP, 2016
ISBN: 9784863491281 (JP)
Akaneshinsha, 2010 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: un peu

Avec l’approche de la remise des diplômes, Kusakabe et Sajô doivent réfléchir à leur avenir.

Nakamura Asumiko sensei continue les aventures du couple de lycéens de Doukyusei. Elle dévoile également la blessure profonde de Hara infligée par sa brève expérience avec le professeur de chimie Arisaka. Elle continue à développer pudiquement l’évolution des sentiments de ses personnages, semant des indices graphiques pour que les lecteurs devinent par eux-mêmes les changements. Les deux héros commencent à s’interroger sur l’avenir, la remise des diplômes approchant. D’ailleurs, Kusakabe affiche ouvertement sa relation, ayant mis son ami Tani au courant, tandis que Sajô a peur des jugements extérieurs. Ainsi, l’auteure approfondit la psychologie des protagonistes. Elle aborde divers sujets par des tranches de vie: la jalousie, l’anxiété, l’impuissance, la peur du regard extérieur, l’attirance sexuelle de plus en plus intense. Le comportement ambigu de Hara vient secouer un peu le couple qui avance lentement.

La mangaka a un trait épuré presque dépouillé. Elle le simplifie discrètement dans les passages humoristiques. Elle porte une attention particulière aux détails, les petits gestes et les regards transcrivant les sentiments de ses personnages. Les trames servent principalement à colorer, donnant un aspect blanc aux pages. De même, Nakamura sensei utilise beaucoup les vides, en fond ou en ellipses. La mise en page reste pourtant dynamique. Il n’y a pas de scènes érotiques mais les baisers sont de plus en plus torrides. Les chapitres se terminent sur un croquis parfois amusant. En outre, un yonkoma déstructuré en début de tome donne une anecdote amusante sur le couple phare.

En résumé

Sajô s’interroge sur ses sentiments pour Kusakabe. Malgré son amour, il n’arrive pas à contrôler ses différentes émotions provoquées par la jalousie qu’il ressent face aux filles qui abordent son petit ami. Au cours de musique, M. Hara abuse un peu de son autorité pour passer plus de temps avec Sajô. Partagé entre l’envie de protéger le lycéen et de le soutenir, il l’invite à dîner pour discuter un peu, remarquant ses difficultés de concentration. Mais en voyant Kusakabe dehors avec une fille, Sajô quitte précipitamment le café en larmes. Son professeur l’emmène alors dans une chambre d’hôtel. Cependant, il prévient également Kusakabe et le provoque. Quand le lycéen arrive précipitamment, il les laisse discuter tranquillement: Kusakabe souhaite continuer la musique malgré la séparation de son groupe et avait donc rendez-vous avec une recruteuse. Enfin rassuré, Sajô file à ses cours du soir alors que l’ambiance devenait romantique.

En conclusion

Le format tranche de vie incitant à l’observation peut donner l’impression que le rythme est un peu lent. Mais il est agréable de voir les deux héros grandir et mûrir alors que leurs sentiments semblent s’intensifier de plus en plus. J’aime beaucoup Hara qui a parfois un comportement de gamin alors qu’il est adulte. L’auteure invite les lecteurs à ressentir simplement les émotions de l’adolescence et la naissance de l’amour en accompagnant Kusakabe et Sajô dans leurs aventures amoureuses.

3 Partages
Tweetez
Partagez3