Doukyusei – Nakamura Asumiko

doukyusei nakamura asumiko
NAKAMURA Asumiko 中村明日美子
ISBN: 9782368774977
Boy’s love IDP, 2016
ISBN: 9784871829687 (JP)
Akaneshinsha, 2008 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« Tomber amoureux, lentement, sûrement! »

Nakamura Asumiko sensei propose de suivre les premiers émois amoureux de deux lycéens aux caractères opposés. Elle installe un triangle amoureux avec le professeur de musique homosexuel Hara Manabu. Elle s’intéresse principalement à l’évolution des sentiments des personnages, offrant une douce romance « innocente, spontanée et maladroite ». Néanmoins, quelques passages humoristiques viennent « exploser » l’ambiance romantique. Ses personnages ont des faiblesses attendrissantes: l’enjoué Kusakabe est du genre à s’effacer pour le bonheur de l’être aimé et l’impassible Sajô ne gère pas son stress. Ainsi, le couple avance lentement, à son rythme. Même si il communique peu, leur amour naît et grandit petit à petit, à force de se fréquenter. L’auteure joue sur les non-dits, s’attardant sur les moments où les sentiments bougent sans les énoncer. D’ailleurs, elle reste très pudique dans son traitement offrant des tranches de vie selon les saisons.

La mangaka a un trait très épuré, presque dépouillé. Son style particulier se reconnait immédiatement dans le traitement des yeux avec des pupilles peu visibles, des visages ronds sur des corps longilignes. Elle arrive à donner de la sensualité aux moindres gestes. Elle exagère certaines expressions ou mouvements en déformant ses traits pour renforcer l’action. Quelques trames donnent un peu de volume. De même, les décors sont peu envahissants bien que présents. Néanmoins, les vides semblent dominer, renforcés par le jeu des contrastes noir et blanc. La mise en page reste pourtant dynamique. Nakamura sensei se contente de baisers dans ce tome, préservant l’innocence maladroite des deux héros. En début de tome, un yonkoma déstructuré donne une anecdote amusante sur le couple. De même, des croquis complètent avec humour la fin des chapitres.

En résumé

Leur classe participant à un festival de chant, Kusakabe Hikaru remarque que Sajô Rihito ne chante pas pendant l’entraînement. En allant récupérer sa boite à bento oubliée en classe, il trouve l’élève modèle en train de s’entrainer seul. Devant ses difficultés, il lui propose alors de l’aider. En effet, Kusakabe joue dans un groupe et arrive facilement à adapter ses explications pour son nouvel ami. Mais, remarquant le regard intense de Sajô pour leur professeur Hara Manabu, il se sent légèrement contrarié. N’en pouvant plus, il demande alors à son ami s’il en est amoureux. Mais devant sa surprise, il lui vole un baiser avant de fuir…

En conclusion

Classée troisième meilleur manga au Chill Chill BL award de 2008, la série a obtenu un grand succès auprès du public japonais et a même eu droit à une adaptation en film d’animation en 2016. En effet, la dynamique du couple est très intéressante, même si un côté naïf entoure les deux lycéens. J’adore le petit quiz sur la série Gundam, plein d’humour. Si vous aimez les romances légères, n’hésitez pas à vous plonger dans ce chef-d’œuvre.

4 Partages
Tweetez
Partagez4