My number one 3 – Sakurabi Hashigo

my number one 3 sakurabi hashigo

SAKURABI Hashigo 桜日梯子
ISBN: 9782375060629
Taifu comics, 2017
ISBN: 9784799730300 (JP)
Libre, 2016 (JP)
Titre original: 抱かれたい男1位に脅されています。3
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

« Je sais que vous n’aimez pas que je vous touche, alors courage. »

Sakurabi Hashigo sensei suspend le déroulement du récit du tome précédent pour nous plonger dans le passé des deux héros et présente ainsi leur première rencontre. Elle base d’abord la narration sur le point de vue de Junta pour ensuite donner la version de Takato. Elle développe également un peu plus l’entourage des acteurs, mettant en avant les managers Sakaki et Taguchi Mamoru. D’ailleurs, les personnages secondaires ont souvent des caractères expansifs. Par exemple, Mitsuya Romio, le boss des productions Mitsuya, frise le harcèlement sexuel avec sa passion débordante. L’auteure met en avant les sentiments complexes et contradictoires qui assaillent Azumaya et Saijô, entre désir, rivalité, admiration du talent de l’autre et peur de se faire dépasser. Elle comble le manque de scènes érotiques avec l’histoire bonus. De même, dans « Lover thief », elle interroge sur l’infidélité, Seigo étant prisonnier du jeu de possession entre Yukio et Yûya.

La mangaka a un trait épuré anguleux. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Par contre, pour les personnages plutôt jeunes et mignons, elle privilégie un style plus shôjo, donc en rondeur avec de grands yeux. Saijô se transforme parfois en démon. D’ailleurs, ses sous-entendus apparaissent entre parenthèse dans les phylactères. Les trames d’ambiance accompagnent les émotions tandis que les autres trames sont variées. De même, les décors s’estompent parfois autour des personnages pour ne pas surcharger la page. La mise en page plutôt classique offre toutefois quelques pages plus dynamiques. Dans les scènes érotiques, Sakurabi sensei censure à peine les parties intimes, utilisant rarement de fines bandelettes blanches. Elle n’hésite pas à dessiner des coupes intérieures. Sous la jaquette, elle met en avant Sakamaki et offre une planche sur les secrets de Takato. En fin de chapitre, des fiches présentent les personnages secondaires.

En résumé

My number 1 Préquel / Et après: A ses débuts, Azumaya Junta se montrait totalement détaché et acceptait donc n’importe quel travail. Un jour, il se retrouve à jouer dans un film aux côtés du célèbre Saijô Takato. Un peu arrogant, l’acteur vétéran fusille constamment du regard le jeune acteur qui s’avère plutôt talentueux. Quand le producteur Sakamaki Reiji débarque et drague lourdement une jeune actrice du film, mettant tout le monde mal à l’aise, Saijô feint l’énervement pour reprendre le tournage et fait même fuir l’indélicat producteur. Alors que la tension est à son comble, le metteur en scène Kadokura Tsutomu révèle alors les bonnes intentions de l’acteur sous ses airs grincheux. D’ailleurs, Junta surprend ce dernier en train de vider des cannettes de chocolat tout en se plaignant. ll réalise alors que malgré l’esprit de rivalité entre eux, il apprécie de découvrir les facettes cachées du vétéran.
Lover thief: Le président des délégués, Takahara Seigo (3ème année), se rend dans la réserve du gymnase pour faire un inventaire. En déplaçant un carton, il se retrouve empêtré dans un filet de tennis mais n’ose pas appeler au secours. Espérant prendre des photos en cachette, Ninomiya Yukio (2ème année), membre du club de photo, trouve ainsi Seigo. Mais au lieu de l’aider, il commence à lui enlever son pantalon!

En conclusion

Ce tome obtient la huitième place de la meilleure série au Chill chill BL award 2017. Azumaya Junta se classe septième meilleur seme tandis que Saijô Takato est quatrième meilleur uke. Par ce préquel, Sakurabi Hashigo sensei explique l’origine des sentiments possessifs, passionnés et si ambigus du couple. Elle n’excuse pourtant pas le comportement abusif de Junta. Les personnages tous excessifs apportent déjà beaucoup d’humour uniquement par leur présence. Une lecture divertissante à ne pas mettre entre toutes les mains, mais avec un couple entrainant.

Copyright © 2024