Lover’s interview – Kaneko Ako

lover s interview kaneko ako
KANEKO Ako 金子アコ
ISBN: 9782368770689
Boy’s love IDP, 2013
ISBN: 9784796402132 (JP)
Kaiohsha, 2011 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: si on s'ennuie

Des amours maladroits qui s’expriment par des relations forcées.

Ce recueil de Kaneko Ako sensei met en scène des relations forcées avec des amours maladroits et des seme dominateurs. Malgré le format court, le scénario se tient, même si la conclusion reste un échange charnel. La première histoire qui donne son titre au manga est développée sur deux chapitres. Même si le sexe est contraint par chantage, l’arrogance de Fujikura qui ne sait pas gérer son coup de foudre ni comment s’y prendre quand on refuse ses avances devient presque excusable. Voir évoluer ce couple excentrique reste touchant. Le second récit joue sur la soumission d’un professeur à un jeune seme. « Love junkie » présente en réalité un amour réciproque qui a besoin d’être provoquer pour s’exprimer. La dernière histoire, se déroulant sur deux chapitres, peut être dérangeante avec un viol et un seme qui cherche surtout à dominer, même si les sentiments se développent par la suite.

La mangaka maîtrise parfaitement son graphisme mais ses seme et uke ont tendance à se ressembler dans les divers chapitres. Seul la coiffure permet de les distinguer. Son style est assez réaliste. Elle utilise peu de décors et privilégie les trames pour colorer les pages. Les cadrages sont dynamiques. Les scènes érotiques sont censurées par des bandelettes blanches ou noires sur les détails génitaux mais également en jouant sur les angles ou en occultant quelques lignes.

En résumé

Lover’s interview / Lover’s contract: Tajima Atsuki cumule les petits boulots pour subvenir aux besoins de sa famille depuis le décès de son père. Son ami Shinji le recommande auprès de son cousin Fujikura Shûsaku, PDG d’une grande compagnie. Mais l’entretien prend une tournure particulière; car il s’agit d’un poste d’amant!
Play with the teacher: Sôta Ohara, fils de médecin, rejette tous ses professeurs à domicile. Cependant, Ryô a réussi à le dompter. Mais l’adolescent lui pose de plus en plus de questions très personnelles…
Love junkie: Aoki Shôgo est un coureur de jupons. Il s’entend bien avec Sugihara Misataka qui est en réalité amoureux de lui. Ce dernier le surprend en pleine action dans les toilettes des hommes, faisant fuir la demoiselle. Shôgo se jette alors sur son ami.
The secret / Honey meeting: L’interne Narita Riku a du mal avec le docteur Ôsawa Daisuke qui est sévère, bourru et grossier avec ses collègues. Mais il est intrigué par l’expression du chirurgien lorsqu’il reçoit une connaissance, Akiyama, qui ressemble plus à une petite frappe. Les espionnant, il les voit s’embrasser. Décidé à profiter du secret du docteur, il se jette sur lui.

En conclusion

J’adore principalement « Lover’s interview » qui aurait mérité d’être développé. Pour les autres histoires, les relations forcées peuvent déranger certaines sensibilités.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez