Les étoiles au bout des doigts 1 – Nakaoka Naka

les etoiles au bout des doigts 1 nakaoka naka
NAKAOKA Naka 中陸なか
ISBN: 9782382128176
Akata, 2022
ISBN: 9784834264098 (JP)
Homesha, 2018 (JP)
Titre original: 月を目指す、星になる 上
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: un peu

Un talent en suspens qui retrouve sa passion grâce à l’amour.

Nakaoka Naka sensei propose une tendre romance emplie de sensibilité entre deux lycéens ayant peu de points communs. Elle base sa narration sur Misumi qui raconte son histoire. Elle aborde l’univers oppressant et concurrentiel de la musique, la pression difficile à gérer pour les adolescents et les complexes qui en découlent. Ainsi, Nari n’arrive plus à participer à des concours de piano suite à une mauvaise expérience au collège. Même s’il souffre de sa passion, il retrouve alors petit à petit sa motivation grâce à l’entrain de Minatobe. Malgré son air insouciant, ce dernier a déjà fait ses choix d’avenir. L’auteure décrypte les différents sentiments et réactions des adolescents face à une passion, du sacrifice au rejet. A travers Ôseto Kano et sa mère, elle s’intéresse au désir de transmission de la musique et la formation d’un talent. Elle développe une relation consensuelle et douce.

La mangaka a un trait très épuré, fin et anguleux qui conserve un aspect crayonné et hésitant. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Elle porte attention aux détails, en particulier des mouvements des mains et les rougissements. Son style graphique utilise ainsi les codes du shôjo. Les trames sont équilibrées et les trames d’ambiance appuient les émotions. Les décors apparaissent sur les plans larges. Par ailleurs, Nakaoka sensei est avare en dialogue et préfère découper les actions et suggérer les émotions de ses personnages graphiquement. De même, elle arrête les scènes érotiques au préliminaires.

En résumé

L’étudiant Misumi Nari rentre chez lui et, en entendant une fillette chanter, se souvient de sa rencontre avec Minatobe au lycée. Alors qu’il était épuisé mentalement à force de s’entraîner au piano, le lycéen lui avait demandé de lui apprendre à jouer au piano pour accompagner sa petite soeur, Nanaka, sur une chanson pour son anniversaire dans deux semaines. Minatobe n’y connaissait rien mais se donnait à fond pour réussir. Pour les explications, il comparait son ressenti au base-ball qu’il avait pratiqué auparavant…

En conclusion

Nakaoka sensei présente des tranches de vie, mais cela donne plutôt l’impression d’une narration discontinue. En effet, la romance prend tout son temps mais les sentiments se déclarent un peu trop brusquement. Toutefois, l’ambiance douce et mignonne du récit est agréable. Une bonne lecture.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq − 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez