Drag-less sex – Enzo

drag-less sex enzo
Enzo エンゾウ
ISBN: 9782368776018
Boy’s love IDP, 2018
ISBN: 9784801956193 (JP)
Takeshobo, 2016 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: si on s'ennuie

« Erotisme et sexe à haute tension. »

Dans ce recueil, Enzo sensei utilise un scénario prétexte à des scènes de sexe torrides. L’idée du syndrome des phéromones qui transforme les personnages en obsédés sexuels insatiables est sympathique mais le développement manque de subtilité. L’aventure entre Sugino et Hinoki s’étale sur trois chapitres qui permettent d’inclure un peu plus de sentiments dans ces relations charnelles. Deux autres histoires complètent ce volume. Le dernier récit se déroule sur deux chapitres et tourne en dérision un amour pervers obsessionnel. Sous la jaquette, l’auteur partage les secrets de fabrication et une histoire humoristique avec le couple de « Je veux t’aimer ». Elle voulait répondre au slogan du magazine de prépublication: « salement mature et douloureusement dramatique ». Un deuxième tome de Drag-less sex uniquement consacré au couple de Tatsumi et Inui a été publié en 2018 et a obtenu la seconde place du meilleur manga au Chill Chill BL awards 2019.

Le style reconnaissable de la mangaka avec des yeux cernés de noir, souvent tombants, est très expressif. Comme il y a peu de décors et de trames d’ambiance, ses pages sont assez blanches. Pendant les scènes érotiques, elle a tendance à abuser des gros plans. La censure cache de petits détails.

En résumé

Dragless sex (Sugino & Hinoki) / (Sugino & Hinoki #2) / (Bonus): Le salaryman Hinoki Tôru est atteint par le syndrome des phéromones. « Ceux qui sont touchés éprouvent du désir simplement en rencontrant quelqu’un qui est attiré par eux, indépendamment du sexe de la personne. » Malgré son traitement, il est troublé et excité par le vendeur de bentô Sugino Kôichi. Ce dernier le suit jusque dans les toilettes…
Dragless sex (Tatsumi & Inui): Atteint du syndrome des phéromones, Tatsumi ne prend pas son traitement et en profite pour coucher facilement avec toutes les femmes du lycée, dont les professeures. Dérangé en pleine action par l’otaku Inui, il remarque que ce dernier réagit à son odeur.
Dragless sex (Mura & Yakushiji): Le professeur Miura, génie en biochimie, n’arrive pas à convaincre ses mécènes de financer ses recherches sur le syndrome des phéromones, ces derniers exigeant la création d’un inhibiteur. Mais un des employés, Yakushiku, semble contaminé…
Un bon à rien: Moriyama se fait plaquer dans le restaurant où travaille son voisin, Mizukawa. Le serveur, entendant un grand bruit dans l’appartement voisin, découvre le salaryman effondré parmi des déchets. En effet, ce dernier ne participait pas du tout aux tâches ménagères. Apprenant que Moriyama était en fait marié, il décide de l’entraîner pour reconquérir son épouse…
Je veux t’aimer / Je veux t’aimer #2: Fujio et Masumi sont voisins et amis d’enfance. Ils sortent ensemble, mais Fujio a des penchants plutôt pervers…

En conclusion

Classé à la onzième place du meilleur manga au Chill Chill BL award 2017, ce recueil est comme un défouloir où tout est prétexte pour une partie de jambes en l’air. Certains passages de « Je veux t’aimer » peuvent même choquer certaines sensibilités. J’ai tout de même apprécié « Un bon à rien », qui dépeint une histoire un peu plus tendre que les autres, avec un homme en instance de divorce.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez