Double quiproquo! – Miyama Kaoruko

double quiproquo miyama kaoruko

MIYAMA Kaoruko 美山薫子
ISBN: 9782382764138
Hana, 2023
ISBN: 9784866536040 (JP)
Core magazine, 2022 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: un peu

« Meilleurs amis, otaku… et amoureux?! »

Miyama Kaoruko sensei narre une comédie romantique classique avec deux amis d’enfance qui se redécouvrent à travers une passion commune mais secrète. Elle reprend avec humour les clichés des BL tout en s’amusant à détruire les réactions classiques avec ses deux protagonistes. De même, elle joue sur les quiproquos pour provoquer la surprise. Les différentes activités des otaku, en particulier celles des fujoshi et des fudanshi, sont mises en avant, comme les discussions sur les ship, les cafés à thème, les conventions. Yuri, la sœur aînée de Shû, apporte un regard plus féminin sur cet univers. Ryô qui a tendance à baser ses connaissances sur l’amour à travers ses lectures, s’interroge sur sa sexualité et l’évolution de ses sentiments. En introduisant Hanai, une collègue d’Izumi, l’auteure joue également sur les contrastes, avec une jeune femme violente au visage angélique. Elle aborde avec légèreté le passage de l’amitié à l’amour.

La mangaka a un trait épuré jouant sur les pleins et déliés, aux angles toutefois marqués. Elle exagère les expressions dans les passages humoristiques, arrondissant les visages. Par ailleurs, elle dessine des corps longilignes, de grands yeux expressifs, rappelant le style shôjo. Les trames d’ambiance très graphiques alternent avec les décors. Les autres trames sont équilibrées. De même, la mise en page est très dynamique. Dans les scènes érotiques, Miyama sensei censure les parties intimes par des bandelettes blanches.

En résumé

Minase Ryô, étudiant de 4e année, est également un fudanshi qui écrit ses propres histoires. Mais il cache ce secret, en particulier à son ami d’enfance Izumi Shûichi, de crainte de briser leur amitié. Il admire par ailleurs un autre auteur amateur, Sardine, et découvre sur les réseaux sociaux qu’il sera sur le stand attenant à celui de ce dernier lors de la prochaine convention. Mais quelle n’est pas sa surprise en découvrant qu’il s’agit de Shû!

En conclusion

Miyami Kaoruko sensei offre une comédie romantique légère qui s’amuse des clichés sur les fudanshi. Toutefois, elle privilégie l’humour, ne développant donc pas certains évènements. Son graphisme plutôt mignon est agréable. Une lecture plaisante qui offre un bon moment de détente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − quinze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024