Caché sous son masque 2 – Sangou Mitsuru

cache sous son masque 2 sangou mitsuru

SANGOU Mitsuru 参号ミツル
ISBN: 9782382761946
Hana, 2023
ISBN: 9784799751596 (JP)
Libre, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

« Même notre amoureux peur avoir une face cachée. »

Sangou Mitsuru sensei conserve le format court des sketches pour ses chapitres mais change le style narratif pour un développement plus classique. Elle s’attarde sur le passé de Saikawa et révèle au compte-gouttes les raisons de son sourire forcé. En dévoilant également ses défauts, elle explique ainsi le comportement insistant du beau gosse, atténuant sa violence comme dans le tome précédent. En effet, le lycéen ayant conscience de sa jalousie, sa possessivité et sa perversion, fait beaucoup d’efforts pour retenir ses sentiments, marqué par les évènements de son enfance. Comme la narration s’appuie principalement sur le point de vue de Sayama, le suspense se maintient jusqu’aux mises au point entre les deux amoureux. En introduisant Tsuruga Teru, l’auteure aborde différents questionnements comme les préjugés, l’influence des rumeurs, le jugement sur les apparences. Dans l’histoire bonus, elle donne la version de Kobayashi.

La mangaka a un trait épuré et fin qu’elle simplifie dans les passages humoristiques. Elle n’hésite pas à recouvrir entièrement le visage de Sayama par des hachures lorsqu’il rougit. Les trames équilibrées ont une teinte claire dominante tandis que les trames d’ambiance alternent avec les décors. De même, les flash-back se repèrent immédiatement à leur fond noir. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Sangou sensei censure les parties intimes par des caches blancs. A la fin de certains chapitres, elle offre quelques yonkoma révélant des secrets ou donnant une anecdote sur les protagonistes avec humour. Par contre, elle donne le point de vue des personnages secondaires dans des yonkoma sous la jaquette.

En résumé

Bien qu’ils sortent ensemble depuis déjà deux mois, Sayama Keigo n’arrive toujours pas à s’habituer aux baisers langoureux de Saikawa Tsuzuru. Pourtant, il éprouve beaucoup d’enthousiasme dans cette première relation. Pour le festival culturel du lycée en automne, la classe B décide d’organiser une maison hantée. Saikawa, sommé de jouer un des monstres, se retrouve dans l’équipe des beaux gosses tandis qu’à son grand soulagement, Sayama s’occupe des décors avec la majorité des autres timides de la classe. Keigo réalise alors qu’il discute plus facilement avec ses camarades depuis qu’il fréquente son petit ami. D’ailleurs, il se demande pourquoi Tsuzuru continue d’adresser de faux sourires aux autres élèves. En allant déposer un document dans la salle du conseil des étudiants, Sayama est bousculé par Tsuruga Teru, qui se disputait au téléphone. Curieux, ce dernier tente soudain de lui ôter son masque.

En conclusion

Ce tome obtient la dix-huitième place de la meilleure série au Chill chill BL award 2022. Sangou Mitsuru sensei s’oriente vers un récit un peu plus classique mais exploite des thèmes intéressants. Elle crée des personnages aux comportements ou caractères ambivalents, créant de l’attachement pour certains d’entre eux à la base peu appréciables et perturbant ainsi un peu les lecteurs. J’espère que Teru trouvera le bonheur avec quelqu’un d’autre, fille ou garçon. J’ai apprécié découvrir les secrets de Saikawa et attends la suite avec impatience.

Copyright © 2024