Assis. Bon toutou 2 – Misumi Yoko

assis bon toutou 2 misumi yoko

MISUMI Yoko 三栖よこ
ISBN: 9782382764404
Hana, 2024
ISBN: 9784801979079 (JP)
Takeshobo, 2022 (JP)
Titre original: おすわり、よくできました 2
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

« Il faut plus que de la confiance, pour établir un lien de confiance. »

Misumi Yoko sensei développe un peu plus la relation entre Mogami et Hasekura, délaissant les sentiments pour s’intéresser à leurs problèmes de couples en tant que dom et sub. Elle aborde la pression ressentie par les dominants face à l’image sociale d’un dom parfait égoïste et violent. En introduisant l’aîné des Hasekura, Yuichi, elle dévoile le passé qui hante Shuji, ce dernier rechignant même à donner des ordres. Le comportement prévenant et capricieux du médecin interroge d’ailleurs sur la dynamique du couple. En effet, Itsuki s’adapte à son partenaire, n’hésitant pas à prendre des initiatives et réclamer des injonctions, loin de l’image d’un soumis. Avec son rival Satomi Hayato, l’auteure aborde également la discrimination de l’homosexualité et des sub dans le sport ainsi que l’obligation à garder secrète son orientation sexuelle. Par l’intervention d’Itami, elle met en avant l’implication des célébrités dans l’évolution des mentalités et les changements législatifs.

La mangaka a un trait anguleux qu’elle simplifie dans les passages humoristiques. Comparé au tome précédent, son trait s’adoucit légèrement grâce à plus de pleins et déliés. Les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance accompagnent les émotions. De même, les flash-back se repèrent à leur fond noir. Les décors apparaissent sur les plans larges, s’estompant parfois autour des personnages pour ne pas surcharger la page. En effet, la mise en page très dynamique joue beaucoup sur les superpositions de cases. Misumi sensei ne censure pas les scènes érotiques. Elle présente les personnages principaux dans des fiches en début de tome.

En résumé

Depuis quelques temps, le footballeur Mogami Itsuki (soumis) rencontre de plus en plus de succès grâce à ses prestations durant les matchs. Son petit ami médecin, Hasekura Shuji (dominant), qui regardait un des matchs pendant sa pause, se confie alors à son collègue Itami: il n’arrive pas à faire connaître le « subspace » à son partenaire. Du côté d’Itsuki, leur ami barman leur offre un séjour dans un onsen. Mais bien que les deux amoureux cèdent facilement à leur libido, leurs jeux érotiques restent pourtant conventionnels.

En conclusion

Après un classique développement des sentiments, Misumi Yoko sensei invite les lecteurs à s’interroger sur l’univers dom/sub en apportant des nuances très intéressantes avec un dominant trop gentil et prévenant et un soumis à fort caractère. Elle transpose également son univers sur un sujet pourtant d’actualité: l’homophobie dans le monde du sport. Elle rythme parfaitement son sujet, offrant au passage de magnifiques scènes sensuelles et des jeux érotiques mignons. Ma surprise se transforme en coup de cœur. Une lecture rafraîchissante pleine de tension et de tendresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024