Le petit ami dangereux de Suzu – Kasai Chiaki

le petit ami dangereux de suzu kasai chiaki

KASAI Chiaki かさいちあき
ISBN: 9782382764305
Hana, 2024
ISBN: 9784801975187 (JP)
Takeshobo, 2021 (JP)
Titre original: 地雷系彼氏すずくん
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

« Un amour entre deux êtres que tout oppose, liés par Kappa, la petite peluche. »

Kasai Chiaki sensei propose une romance entre deux étudiants aux caractères diamétralement opposés. Elle révèle au fur et à mesure les petits secrets des personnages, dévoilant en fin de compte des personnalités bien plus complexes qu’elles ne paraissent. Ainsi, bien que Suzu aime sa solitude et ne cherche pas à se lier d’amitié, il fait des efforts pour connaître un peu plus Aiji et s’ouvrir à lui. De même, malgré un comportement très proche du harcèlement et du chantage, Sawamuro montre sincèrement ses sentiments et s’adapte à l’univers de son camarade. L’auteure joue sur le classique scénario « tomber amoureux de celui qui nous rejette » pour aborder différentes approches des relations sociales lorsque que l’on est à la base calme, entre rejet ou intégration à travers un faux « masque ». Elle s’intéresse également au jugement sur l’apparence, l’influence des préjugés, la difficulté à se montrer tel que l’on est.

La mangaka a un trait épuré légèrement anguleux avec des contours qui se déforment ou se dédoublent pour renforcer les réactions des personnages. D’ailleurs, elle exagère les expressions dans les passages humoristiques, simplifiant parfois son trait. Elle a également un style reconnaissable, avec des oreilles un peu pointues caractéristiques. Les trames sont très variées. Par contre, les trames d’ambiance alternent avec les décors. La mise en page est très dynamique, avec des sorties de cadre. Kasai sensei ne censure pas les scènes érotiques. Par ailleurs, elle intègre des jeux érotiques avec Kappa. En fin de chapitre, elle propose également quelques aventures mignonnes de la peluche ou des yonkoma apportant des anecdotes. Les personnages posent dans les illustrations en début de chapitre.

En résumé

Le timide Furushima Suzu a perdu sa chère peluche Kappa, réalisée par son cousin Ryûichi d’après une création de Takowasa. Il la cherche désespérément dans les couloirs de l’université quand le beau Sawamuro Aiji l’interpelle, entouré de ses groupies. Ce dernier le taquine un peu avant de lui rendre la peluche qu’il a retrouvée, légèrement abimée. Depuis, il semble vouloir sympathiser avec Suzu mais se montre un peu trop insistant et tactile, au grand dam de l’asocial étudiant. D’ailleurs, le beau gosse prétexte vouloir fuir les filles trop collantes. Charmé par les larmes du morose Furushima qui panique dès qu’on le touche, Aiji lui vole soudain un baiser par dessus son masque.

En conclusion

Kasai Chiaki sensei crée une dynamique intéressante entre ses personnages. Elle équilibre petit à petit la relation entre ses deux héros, qui dévoilent leur vraie personnalité. Son graphisme très expressif rend bien les émotions. Toutefois, certains lecteurs pourront trouver les jeux sexuels avec la peluche Kappa et le harcèlement constant d’Aiji assez malaisants. Fan de la mangaka habituée aux romances tumultueuses, je me suis facilement plongée dans ce récit. J’ai d’ailleurs hâte de découvrir le second tome! Une lecture ambiguë qui ne plaira pas à tout le monde mais ravira les fans du genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024