Assis. Bon toutou 1 – Misumi Yoko

assis bon toutou 1 misumi yoko

MISUMI Yoko 三栖よこ
ISBN: 9782382763995
Hana, 2023
ISBN:‎ 9784801972773 (JP)
Takeshobo, 2021 (JP)
Titre original: おすわり、よくできました
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

« Pourquoi est-ce que j’attends qu’il me donne un ordre? »

Misumi Yoko sensei narre un dom/sub interrogeant sur la place des sentiments face à l’instinct. Elle explique succinctement l’univers, accompagnant les découvertes d’Itsuki qui s’avère être un soumis tardif. De même, elle révèle le passé des personnages au gré de la narration qui alterne entre les deux héros. Bien que dominant, Shuji se montre tendre. Le sportif quant à lui, assume pleinement son homosexualité puis son second genre malgré les changements sur sa vie et les risques dans son métier. A travers leur partenariat temporaire, les deux hommes vont se découvrir, sortir de leur zone de confort et évoluer. Avec Natsuki Yoh, l’auteure oblige le couple à se remettre en question. Elle s’intéresse donc à l’influence du second genre sur la relation amoureuse, la gestion de la possessivité et de la jalousie, l’incompatibilité malgré des sentiments. Elle développe une relation consensuelle avec quelques jeux coquins.

La mangaka a un trait anguleux qu’elle simplifie dans les passages humoristiques. Elle dessine des visages ovales avec de long menton. Les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance, tantôt discrètes, tantôt très graphiques, appuient les émotions. De même, les décors apparaissent sur les plans larges. La mise en page est très dynamique. Misumi sensei ne censure pas les scènes érotiques et offre presque une scène par chapitre.

En résumé

Le joueur de football professionnel Mogami Itsuki (26 ans) fréquente le même bar gay que le médecin Hasekura Shuji (28 ans). Depuis que ce dernier l’a jeté après qu’Itsuki essayait de le draguer, ils se chamaillent sans cesse, n’ayant pas la même vision de l’amour. En effet, le sportif enchaine les coups d’un soir tandis que le docteur préfère une relation sentimentale. Un soir, Itsuki accepte pourtant de boire en compagnie de Shuji, troublé par un rêve dans lequel il acceptait de devenir passif. Comme il finit ivre, le médecin le ramène chez lui. Mais alors qu’il lui ordonne de s’asseoir, à sa grande surprise, le footballeur s’exécute docilement et accepte même de se soumettre à lui.

En conclusion

Ce tome obtient la dix-huitième place du meilleur manga profond au Chill chill BL award 2022. Misumi Yoko sensei propose un dom/sub plutôt classique avec toutefois une relation saine. Elle s’attarde principalement sur les interrogations et l’évolution de ses personnages. Elle maîtrise également le développement de son récit. Son graphisme dégage une touche un peu rude mais rafraichissante. Une belle surprise!

Play after call – Ohtako Mame

play after call ohtako mame
OHTAKO Mame オオタコマメ
ISBN: 9782382761311
Hana, 2022
ISBN: 9784758022385 (JP)
Ichijinsha, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

Dépasser ses complexes pour accepter sa nature de dominant et de soumis.

Ohtako Mame sensei propose un dom/sub doux en construisant une relation saine et consensuelle. Elle alterne la narration entre ses deux héros, partageant ainsi leurs réflexions et leurs sentiments. Ainsi, bien que dominant, Kurashina complexe sur sa nature moins autoritaire et plutôt bienveillante. De même, il a tendance à fuir quand il perd le contrôle. Isshiki, quant à lui, s’entête à résister à ses besoins jusqu’à l’évanouissement. Grâce à leur partenariat, les sentiments des deux lycéens évoluent tandis qu’ils assument petit à petit le plaisir coupable ressenti à cause de leur nature. En introduisant l’infirmier Hazumi Aoi, l’auteure permet de secouer un peu le couple. Par contre, elle perd un peu de rythme sur l’histoire avec les explications du dom/sub intégré directement au récit. Par ailleurs, elle développe un peu les autres personnages dans les histoires bonus.

La mangaka a un trait épuré et fin qui joue beaucoup sur les pleins et déliés. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Elle a un style particulier, dessinant des cils longs et denses qui approfondissent le regard, et des lèvres ridées pulpeuses. De même, les personnages rougissent facilement et des hachures envahissent donc les visages. Par conséquent, le graphisme possède une touche rappelant un peu les mangas des années 70-80. Les trames sont plutôt variées. Par contre, les décors soignés apparaissent sur les plans larges. La mise en page est dynamique. Ohtako sensei ne censure pas les scènes érotiques. Sous la jaquette elle offre des anecdotes sur le couple avec deux planches sur le thème de l’été et l’hiver.

En résumé

Kurashina Kei a tendance à se montrer froid envers Isshiki Hayato, président du conseil des élèves. En effet, d’après lui, il incarne le dominant parfait contrairement à lui. Mais un soir, il le trouve effondré dans l’escalier du lycée. Isshiki lui avoue alors être un soumis et avoir des vertiges quand sa nature n’est pas satisfaite. Le discret dominant Kurashina lui propose alors de faire un jeu de rôle avec lui mais au gré des réactions de son partenaire, il remarque ressentir beaucoup de plaisir.

En conclusion

Ce one-shot obtient la dix-neuvième place du meilleur nouveau venu au Chill chill BL award 2022. En développant une relation consensuelle, Ohtako sensei évite de tomber dans la facilité du dom/sub avec des dominants extrêmes profitant de la nature des soumis. Toutefois, à cause du format court et du manque d’explication sur ce nouveau « sous-genre », les lecteurs peuvent être un peu perdus. Pour ma part, j’apprécie ma lecture même si le scénario n’est pas transcendant. J’aurais néanmoins apprécié plus de détails sur le passé des personnages. Par contre, j’aime beaucoup le style graphique.

Copyright © 2024