Treat me gently, please 6 – Nekota Yonezou

treat me gently please 6 nekota yonezou
NEKOTA Yonezou ねこ田米蔵
ISBN: 9782375060643
Taifu comics, 2017
ISBN: 9784799730829 (JP)
Libre, 2016 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

« Je veux te garder rien que pour moi. »

Nekota Yonezou sensei relâche un peu la pression du tome précédent et nous offre des câlins à profusion. Elle s’intéresse avec humour à la communication dans un couple et au partage des sentiments. Elle met également en avant l’évolution de la relation entre Naoya et Akira, où le médecin apprend à calmer ses ardeurs pour ne pas voir fuir son cher amant. Le fan service avec un concours de miss, côtoie d’abord l’humour avant de nous plonger dans un drame. Ainsi, l’auteure adoucit une situation tendue en y ajoutant des quiproquos et de la tendresse. Elle dénonce le comportement des hommes sans principes qui forcent les relations, et provoque alors l’introspection bienvenue de Maya. Elle introduit encore de nouveaux personnages, dont Kutani Mitsuru qui apporte encore une personnalité agréable et bienveillante. L’histoire bonus est hilarante.

Le graphisme de la mangaka s’affine de plus en plus. Son trait épuré utilise maintenant des contours avec des pleins et des déliés. Il se simplifie dans les passages humoristiques. Malgré un aspect banal, ses personnages dégagent un charme certain. De même, les seme sont finement musclés. Akira conserve son visage inexpressif sauf quand il dort. Par ailleurs, les trames ne chargent pas les pages et accompagnent les ambiances, les décors, les émotions et les détails. La mise en page dynamique rythme la lecture. L’imagination débordante de Naoya se repère à la trame recouvrante grise. Malgré les nombreux passages érotiques, Nekota sensei évite les détails trop crus. Elle censure également les parties intimes par des bandelettes blanches.

En résumé

Nemugasa Takashi fait du shopping en rendez-vous amoureux avec Maya Hideyuki. Il découvre alors que son petit ami a posé comme mannequin, de dos pour une grande affiche. Désirant changer de style pour correspondre au charme de son amant, Takashi demande alors son aide. Bien que les changements soient minimes, il est surpris de détourner un peu les regards de Maya. Pourtant, ce dernier n’a d’yeux que pour lui et n’arrête pas de lui dire qu’il l’aime tel qu’il est habituellement. Le soir, Nemugasa, légèrement inquiet et possessif, n’arrête pas de croquer le dos de son petit ami durant leurs ébats, souhaitant marquer son territoire…

En conclusion

Ce tome obtient la vingtième place de la meilleure série au Chill chill BL award 2017. En effet, Nekota sensei arrive à alterner humour, fan service et sérieux avec habileté, abordant la question des relations forcées et du viol dans une approche originale. En plus, quel plaisir de découvrir la suite de l’évolution de la relation intime entre Naoya et Akira de Treat me gently, please Akira story. J’espère également en apprendre plus sur la romance d’Okino, car j’adore Kutani!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

10 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez