Darling, give me a break! – Suzumaru Minta

darling give me a break suzumaru minta
SUZUMARU Minta 鈴丸みんた
ISBN: 9782382761250
Hana, 2022
ISBN: 9784758077460 (JP)
Ichijinsha, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: un peu

« Une romance de campagne pleine de douceur et de tendresse. »

Suzumaru Minta sensei propose une romance simple confrontant un agriculteur à un citadin qui vient d’Italie. Elle alterne la narration entre les deux héros. Elle joue principalement sur les quiproquos et les différences culturelles pour apporter des touches d’humour. De même, les petites sœurs Nakata renforcent les moments comiques en recadrant leur aîné. Haiji, qui a tendance à parler franchement, s’interroge sur ses nouveaux sentiments envers son nouvel ami. Kokoro, quant à lui, fait preuve de bonne volonté et de curiosité même s’il n’est pas débrouillard. Sa spontanéité prête à confusion mais il réfléchit pourtant sérieusement à ses interactions avec l’agriculteur. L’auteure décrypte succinctement les sentiments de ses personnages faisant évoluer très vite leur relation. Dans l’histoire bonus, elle exprime en peu plus la jalousie de Sakurazaka.

La mangaka a un trait épuré plutôt en rondeur, de style shôjo. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance surlignent discrètement les émotions. Les décors situent principalement l’action. La mise en page est dynamique. Suzumaru sensei ne censure pas vraiment les scènes érotiques. Toutefois, elle ne détaille pas les parties intimes, préférant mettre en avant les sentiments. Sous la jaquette, elle présente les personnages et donne une anecdote de Megumi sur son frère.

En résumé

Nakata Haiji (20 ans), agriculteur, fait passer avant tout son travail et sa famille. Il sympathise vite avec son nouveau voisin, Sakurazaka Kokoro (18 ans), un italo-japonais, même si ce dernier se montre parfois trop tactile et familier à son goût. Un jour, lors d’une dure journée de travail, l’agriculteur croise sa petite amie qui le plaque après lui avoir asséné une gifle magistrale, vexée de ne pas faire partie de ses priorités. De retour chez lui, il passe d’abord ses nerfs sur Sakurazaka qui arrosait des plantes avec sa sœur Nakata Megumi (14 ans). Pourtant, le voisin ne se vexe pas et cherche même à le comprendre. Penaud, Haiji se rattrape en raccompagnant Kokoro chez lui après le dîner. Mais pour le remercier, ce dernier l’embrasse sur la joue.

En conclusion

Ce one-shot offre une histoire simple et mignonne mais contenant beaucoup d’humour et de sentiments. Il est sorti au Japon un mois après Coup de foudre pour Cupidon. Pour son deuxième manga, Suzumaru sensei maîtrise déjà son style graphique. Elle abandonne assez vite les quiproquos à cause de la différence culturelle pour se concentrer sur l’évolution des sentiments, tout de même un peu rapide. Une lecture agréable pour un doux moment de détente.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez