Coup de foudre pour Cupidon 2 Deuxième choc – Suzumaru Minta

coup de foudre pour cupidon 2 suzumaru minta
SUZUMARU Minta 鈴丸みんた
ISBN: 9782382760260
Hana, 2021
ISBN: 9784864423762 (JP)
Tokyo mangasha, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

Quand une amitié naissante perturbe une relation amoureuse.

Suzumaru Minta sensei dessine pour la première fois une suite, ébranlant la relation des deux héros de Coup de foudre pour Cupidon. Elle s’intéresse particulièrement à la fragilité du couple. Ainsi, devant le beau et réputé Takeo, Shingo perd encore le peu d’estime qu’il a de lui-même. En plus sa possessivité maladroite crée des tensions. Le couple enchaîne alors les quiproquos. Ao, têtu, n’arrive pas à comprendre le comportement de son petit ami avant de réaliser qu’il a les mêmes doutes. Ainsi, l’auteure montre comment une amitié imprévue perturbe un couple encore en manque de confiance. Elle met en avant le manque de communication ainsi que les doutes qui persistent sur l’orientation sexuelle malgré des sentiments forts. En fin de tome, elle offre deux histoires bonus plus câlines sur le couple.

La mangaka a un trait doux et épuré. Elle le simplifie dans les passages humoristiques, donnant des bouilles trop mignonnes à ses personnages. Elle varie les trames sans en abuser et utilise rarement les trames d’ambiance. Les décors sont plutôt présents. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Suzumaru sensei ne détaille pas les parties intimes. A la fin de certains chapitres, elle offre des yonkoma amusants, dont un présentant avec humour Takeo. De même, sous la jaquette, des yonkoma donnent des anecdotes mignonnes, mettant en avant les personnages secondaires.

En résumé

Nagata Shingo et Todoki Ao filent le grand amour et déjeunent toujours ensemble au lycée. Shingo a également amené un souvenir de ses vacances à Hokkaido : un petit strap sur le même thème qu’ils auront en commun. Comme la fête du sport se prépare, il est inscrit dans le groupe de danse pendant qu’il rêvassait. D’abord dépité, il se demande alors si son petit ami ne sera pas jaloux, une légende circulant sur la popularité de cette activité. Quand il rejoint Ao, il le trouve en pleine dispute avec un troisième année, Sudô Takeo. Or ce dernier n’est autre que le responsable du groupe de danse. Et il fait mener un entrainement très intensif, désirant absolument gagner. Nagata ne peut donc plus voir aussi souvent son petit ami qu’avant. Alors que Todoki a perdu son strap, il retourne au lycée le chercher malgré l’orage menaçant. Mais Takeo l’a trouvé avant lui…

En conclusion

Ce tome obtient la cinquième place de la meilleure série au Chill chill BL award 2020. Nagata Shingo est classé onzième meilleur seme et Todoki Ao cinquième meilleur uke. L’auteure en profite pour approfondir un peu plus leurs sentiments pour notre plus grand plaisir. Si vous avez aimez le premier tome, il vous sera indispensable!

L’étoile de l’amour – Suzumaru Minta

l etoile de l amour suzumaru minta
SUZUMARU Minta 鈴丸みんた
ISBN: 9782368777527
Boy’s love IDP, 2020
ISBN: 9784864423465 (JP)
Tokyomangasha, 2018 (JP)
Titre original: 落花流水のホシ
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

La tendresse humaine est le meilleur médicament contre la solitude, l’amour est encore mieux!

Suzumaru Minta sensei offre une douce romance entre un policier qui aime prendre soin des gens et un étudiant dépressif. Elle questionne sur la difficulté à surmonter le deuil, la solitude et la dépression. D’ailleurs, elle met particulièrement en avant la force de la tendresse humaine. Ainsi, les sentiments du couple naissent au fil des échanges, des petites attentions et des discussions. Plus qu’un soutien, Gôtarô veut réellement aider Akihito à s’en sortir en cherchant la cause de son mal-être. L’auteure sème divers évènements qui permettent de galvaniser les sentiments. Par ailleurs, elle détend un peu l’atmosphère avec Jun, l’oncle surprotecteur. Elle développe également les différentes qualités de ses personnages. Le couple prend donc son temps et le consentement dans leurs rapports met en avant leur différence d’âge et d’expérience.

La mangaka a un trait fin et épuré qu’elle simplifie dans les passages humoristiques. Les yeux deviennent alors de simples points ou de grands ronds, donnant une touche mignonne aux personnages. Pourtant, elle préfère travailler les expressions entières des visages. Les décors sont détaillés et les trames d’ambiance se font discrètes. La mise en page est dynamique, avec quelques angles de vue marquants. Suzumaru sensei ne censure pas les scènes érotiques. Ainsi, elle joue principalement sur les angles de vue pour ne pas trop montrer de détails, privilégiant le partage des sentiments. Sous la jaquette, elle donne des fiches personnages commentées par les héros dans une planche au verso. D’ailleurs, la postface se résume à une case. La couverture a obtenu la quatrième place au classement du Chill Chill BL award 2019.

En résumé

Le policier Sumeragi Gôtarô (28 ans) vient d’être transféré sur une petite île. L’officier de patrouille en chef, Inoue Ryôko, souhaite qu’il enquête sur Kuze Akihito (19 ans), qui passe des nuits de débauche à coucher à tout va. Pour lui faciliter la tâche, il loge donc dans le grand manoir du jeune homme. Dès le premier soir, le policier intervient en faisant fuir un homme marié et père de famille, le surprenant en pleine action. Mais cela énerve Akihito. Cependant, Gô remarque que le jeune homme ne semblait pas apprécier ces ébats. En plus, au bout d’une semaine, ce dernier semble devenir absent. Le policier décide alors de mener l’enquête pour comprendre les raisons de ce comportement.

En conclusion

Une romance simple mais belle et touchante. J’adore le traitement des sujets et des relations par l’auteure. Elle arrive à me surprendre en faisant découvrir le vrai caractère d’Akihito qui ressort petit à petit alors qu’il commence à surmonter sa dépression. Son côté fonceur confronté à la patience de Gô est tellement amusant. Bref, ce one-shot confirme mon coup de cœur pour cette mangaka, même si Golden sparkle reste mon titre préféré pour l’instant.

Golden sparkle – Suzumaru Minta

golden sparkle suzumaru minta
SUZUMARU Minta
ISBN: 9782368776773
Boy’s love IDP, 2019
ISBN: 9784834264241 (JP)
Homesha, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommadation: beaucoup

Une romance pure et sincère entre deux lycéens tourmentés.

Dans ce one-shot, Suzumaru Minta sensei s’amuse à mettre en scène un garçon au cœur pur peu dégourdi en amour avec un adolescent blessé qui a peur du regard des autres suite à de mauvaises expériences. Elle alterne les points de vue narratifs entre Uehara et Akida tout en partageant leurs questionnements. Même si Gaku semble profiter de la situation, il se montre pédagogique. Ainsi, ce couple se découvre, communique et s’interroge en toute tendresse. D’abord curieux, leurs sentiments s’éveillent et évoluent. L’approche est assez réaliste. Le contraste entre les caractères d’Akida et Uehara est bien équilibré, rendant les protagonistes attachants. L’auteure apporte un soin particulier en dépeignant leur passé et en s’attardant sur leurs sentiments. Le chapitre final se déroule un mois plus tard et permet de voir comment le couple évolue.

La mangaka n’hésite pas à simplifier les expressions du visage, leur donnant un côté mignon. Elle utilise les trames d’ambiance avec parcimonie. De même, les décors ne sont pas envahissants. Son découpage est presque filmique : les scènes érotiques détaillent assez bien les mouvements. La censure se résume à des bandelettes blanches qui ne gâchent en rien les images. L’auteure s’attarde sur les réactions et les physionomies, offrant une large palette d’expressions différentes.

En résumé

Suite à un traumatisme d’enfance, Uehara Himari n’est pas à l’aise avec les filles. Alors, il s’est inscrit dans un lycée non-mixte pour garçons. Dans sa classe, il sympathise très vite avec son voisin de table, Akida Gaku. Ce dernier était considéré comme un tombeur au collège. Tout irait pour le mieux si Himari ne tâchait pas son caleçon chaque nuit. L’adolescent, dont le père est souvent en déplacement à l’étranger, est perturbé par ces pollutions nocturnes dont il ignore l’origine. Au hasard d’une conversation, Gaku lui apporte des explications et lui propose même de lui montrer comment régler son problème…

En conclusions

Ce one-shot a obtenu la cinquième place du meilleur manga au Chill Chill BL award 2019. L’approche tendre et presque pédagogique sur la masturbation innove le genre gakuenmono. De plus, le dessin doux de la mangaka rend la lecture encore plus agréable. Un petit bijou de bonheur!

Coup de foudre pour Cupidon – Suzumaru Minta

coup de foudre pour cupidon suzumaru minta
SUZUMARU Minta 鈴丸みんた
ISBN: 9782368776513
Boy’s love IDP, 2019
ISBN: 9784864423120 (JP)
Tokyo mangasha, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Que se passe-t-il quand Cupidon est touché par un coup de foudre?

Dans ce one-shot, Suzumaru Minta sensei offre deux amitiés naissantes qui se transforment vite en amour. Pour son premier manga, elle insuffle suffisamment de psychologie à ses protagonistes et maîtrise déjà bien son scénario même si le récit se déroule assez vite. Les relations dégagent de la douceur. La narration suit le point de vue de Shingo et d’Ao, en écho à leur attachement et au déroulement scénaristique; le jeune couple s’interroge sur ses sentiments, sur sa première fois. « Fétichisme à l’heure du bain » paraît moins abouti mais la relation entre Taira et Ryônosuke propose une approche divertissante sur l’émoi que peut ressentir un homosexuel face à des provocations innocentes et inconscientes. Les personnages, attendrissants, ont des caractères originaux et les amis exercent une bonne influence sur leurs décisions, sans être intrusifs. Le chapitre final met en avant la forte amitié des amis d’Ao.

Le trait de la mangaka est fin, doux et simplifié, en particulier dans les moments humoristiques. Son style graphique rappelle celui des shôjo, avec des visages ronds et des déformations donnant un aspect mignon aux bouilles larmoyantes, surprises ou tristes. Les trames d’ambiance sont discrètes. La présence des décors est équilibrée. Les cadrages sont dynamiques, avec des angles recherchés. Les chapitres se terminent sur des yonkoma offrant une anecdote amusante. Les scènes érotiques allient à la fois sensualité et humour. La censure se fait par le cadrage et l’absence de détails. Sous la jaquette, une illustration des personnages donne quelques informations et un comic strip narre la création de l’histoire.

En résumé

Un coup de foudre pour Cupidon / VIVA! à la plage… / Attaque à la maison! / Les vacances continuent / Avant les vacances d’été – meilleurs amis: A la demande des filles, Shingo Nagata (16 ans) enquête sur les beaux garçons du lycée, en échange de nourriture. Il se retrouve donc à jouer indirectement les entremetteurs. Mais alors qu’on lui demande de s’informer sur l’origine de la cicatrice au front d’Ao Totoki (17 ans), le cupidon se trouve confronté à son premier échec. En effet, le lycéen n’est pas d’abord facile. Mais cela motive encore plus Shingo à devenir son ami, surtout depuis qu’il a découvert par hasard que son senpai a peur de l’orage.
Fétichisme à l’heure du bain: Taira Mikami (19 ans) aide volontiers sa famille qui gère un sento. Passionné par les muscles, il peut alors se rincer l’œil et même tripoter les clients consentants. Ryûnosuke Shinoda (21 ans), croyant que le jeune homme est agressé, vient à sa rescousse. Une nouvelle amitié naît…

En conclusion

Ce one-shot a obtenu la huitième place du meilleur nouveau venu au Chill Chill BL award 2018. Une histoire mignonne et touchante, où l’évolution des sentiments se passe tout en douceur. Il est agréable d’accompagner ce petit couple attendrissant. Cependant, le récit peut paraître un peu trop léger pour certains lecteurs exigeants.