You’re my sex star 2 – Tamekou

youre my sex star 2 tamekou
Tamekou ためこう
ISBN: 9782368777091
Boy’s love IDP, 2020
ISBN: 9784396784782 (JP)
Shodensha, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

La cohabitation avec une star du porno n’est pas de tout repos.

Après trois chapitres, Tamekou sensei continue les aventures d’Ibuki et Yûki. Elle s’intéresse particulièrement à l’évolution de leur relation qui se veut égalitaire, même si leurs ébats donnent à voir une position de dominant et dominé. Elle approfondit également la psychologie de ses deux héros. Le couple progresse au fil des discussions. Par exemple, Ibuki complexe sur la différence d’âge et son manque d’expérience. Chihiro, quant à lui, a du mal à maîtriser sa jalousie. En introduisant Usa, un acteur rival, l’auteure permet à Ibuki de prendre conscience de sa passivité. De même, elle présente l’image péjorative de la pornographie à travers le regard de Kurosaki, le kôhai d’Ibuki au club universitaire de base-ball. Par ailleurs, elle interroge sur l’égalité dans un couple, la confiance, les fantasmes, les moments intimes sans sexe. Les deux héros ont un regard neutre, sans préjugés sur la pornographie mais tout de même réaliste.

La mangaka a un trait épuré mais ferme. Elle simplifie ses traits pour les passages humoristiques. Par ailleurs, elle arrive à transmettre les émotions de ses protagonistes juste avec l’expression de leur visage. De même, les trames participent à la narration en appuyant les sentiments et alternent avec les décors assez détaillés. Les angles de vue sont toujours aussi recherchés, en particulier dans les passages érotiques. L’utilisation des trames est équilibrée. La mise en page dynamique rythme la lecture. Les scènes érotiques à peine censurées jouent sur l’absence de quelques traits. Tamekou sensei arrive à respecter le quota d’une scènes érotiques par chapitre tout en les intégrant avec naturel.

En résumé

Se fréquentant depuis trois mois, Ibuki Hikaru (26 ans) s’est installé chez Yûki Chihiro (21 ans). Mais depuis, à chaque fois qu’il doit rédiger des articles, il se laisse séduire par son petit ami et passe donc des nuits de folie. Menacé par son patron, il demande alors à s’abstenir de rapports charnels jusqu’à la fin de son article. A sa surprise, l’acteur accepte facilement et semble bien supporter le manque comparé à lui. Le journaliste se met alors à douter de leur relation…

En conclusion

Ce tome a obtenu la dix-neuvième place du meilleur manga érotique au Chill Chill BL award 2020. J’adore Ibuki: il prend tout avec sérieux, même l’amour. Sa vision pure, sans préjugés, est tellement motivante, aussi bien dans le rapport amoureux, sexuel que dans son métier ou celui de son petit ami. L’uke n’est plus une « étoile de mer » qui attend mais qui revendique la position « passive » durant les ébats. L’auteure arrive à nous divertir et nous amuser tout en nous faisant réfléchir. Son approche du Boys’love s’affranchit un peu des poncifs avec un couple ouvert et consentant prônant l’égalité dans leurs rapports.

7 Partages
Tweetez
Partagez7