Treat me gently, please plus+ – Nekota Yonezou

treat me gently please plus plus nekota yonezou
NEKOTA Yonezou ねこ田米蔵
ISBN: 9782351809716
Taifu comics, 2015
ISBN: 9784799726372 (JP)
Libre, 2015 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

Les petits secrets d’amour de Maya et Nemugasa.

Nekota Yonezou sensei offre un recueil regroupant ses dôjinshi. Chaque situation est un prétexte pour voir le petit couple s’envoyer en l’air. La majorité des récits se situent entre les tomes 1 à 3, quand les deux lycéens commencent à découvrir leurs sentiments réciproques. Ainsi, l’humour se mêle à l’érotisme. Il y a même une touche fantastique avec une histoire hilarante de changement de corps. L’obsédé Maya essaie de contrôler au mieux ses pulsions tandis que Nemugasa se dévergonde petit à petit. D’ailleurs, Takashi mène de plus en plus son petit ami par le bout du nez. L’auteure mélange différents procédés narratifs. En plus des chapitres, des yonkoma proposent des histoires comiques sur l’origine des idées perverses de Maya.

La mangaka a un trait épuré. Elle dessine des mentons longs et pointus. Ce tome regroupant ses travaux entre 2009 et 2013 permet ainsi de découvrir l’évolution de son style. Les décors situent principalement l’action. Par contre, les trames d’ambiance participent complètement à la narration, transcrivant les émotions et marquant les changements d’humeur. En effet, elles sont complètement différentes quand Maya et Nemugasa ne sont pas sur la même longueur d’ondes puis se transforment jusqu’à atteindre une unité lorsqu’ils deviennent enfin complices. La mise en page dynamique rythme la lecture. Nekota sensei s’attarde un peu plus sur les scènes érotiques. Elle censure les parties intimes par des caches blancs ou des bandelettes blanches.

En résumé

Alors que Maya Hideyuki est allé en vacances en famille en Australie pendant trois semaines, Nemugasa Takashi est tout guilleret à l’idée de pouvoir réviser tranquillement avec Akira. Mais il se rend compte peu à peu au fil des jours que les câlins de son petit ami lui manquent plus qu’il ne pensait…

En conclusion

Chaque chapitre peut se lire indépendamment mais il est préférable de connaître l’histoire principale pour mieux comprendre les références des gags. C’est un plaisir de voir Nemugasa réussir de mieux en mieux à contrôler ce Don Juan de Maya. De même, les nombreuses scènes consenties permettent d’apprécier leurs échanges. Pour les fans de la série!

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez