Treat me gently, please 4 – Nekota Yonezou

treat me gently please 4 nekota yonezou
NEKOTA Yonezou ねこ田米蔵
ISBN: 9782351808474
Taifu comics, 2014
ISBN: 9784799713969 (JP)
Libre, 2013 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

« Nouvelle vie étudiante à la fac. »

Nekota Yonezou sensei continue la romance de Nemugasa et Maya, s’intéressant à leur organisation entre cours à l’université, petit boulot et rendez-vous amoureux. A travers Okino, elle aborde la construction d’une nouvelle amitié, l’incompréhension des signes d’une séparation et le besoin d’un confident ayant la même orientation sexuelle. D’ailleurs, le jeune étudiant de Kyoto semble aussi naïf que mignon. Les deux héros, quant à eux, ont mûri: Maya fait des efforts pour contenir sa jalousie et Nemugasa, plus épanoui, exprime facilement ses désirs. Un tiers du tome est consacré à une histoire spéciale sur Takanashi Jûta. L’auteure installe un jeu de manipulations entre le lycéen et le professeur Sanada, aboutissant sur une relation forcée. Toutefois, elle joue sur les limites, l’enseignant ne se laissant pas faire aussi facilement. Le sale caractère de Jûta le rend encore plus antipathique que dans le tome précédent.

La mangaka a un trait épuré mais léché qu’elle simplifie dans les passages humoristiques. D’une part, elle renforce le côté mignon d’Okino en le représentant en wanko. D’autre part, elle dessine des visages toujours ovales mais moins longs, apportant un certain équilibre plus réaliste. En plus, les personnages ont grandi physiquement. Les trames sont équilibrées. De même, les trames d’ambiance renforcent les émotions. Par ailleurs, les décors apparaissent sur les plans larges. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Nekota sensei censure les parties intimes par un cache blanc. Mais elle privilégie plutôt de les cacher par des angles de vue ou des phylactères. Elle répond au fan service dans l’histoire bonus, mettant en avant la musculature de Maya. A noter que la première page est en couleur.

En résumé

Bien que Maya Hideyuki et Nemugasa Takashi étudient chacun dans des universités différentes, ils se retrouvent dès qu’ils ont du temps libre. Maya a même pris un petit boulot de serveur dans un café où se rend parfois son petit ami pour déjeuner. Mais Nemugasa commence à ressentir un peu de gêne face à leur différence de style vestimentaire, son petit ami ayant beaucoup de succès. Il demande alors à ses parents l’autorisation de travailler en parallèle de ses études. A la fac, il rencontre Akira avec son ami en médecine, Shimakawa Naoya. Comme il se sent un peu esseulé, ce dernier lui propose donc de s’inscrire à leur club. Mais en cours, Okino Shôtarô, un étudiant venant de Kyoto, l’aborde et lui demande de but en blanc s’il n’est pas gay

En conclusion

Maintenant que les personnages ont grandi, leur relation prend une tournure plus posée et consensuelle, même si Maya a parfois des fantasmes un peu trop inspirés de ses lectures érotiques. Comme son partenaire ne se laisse plus faire, l’équilibre entre eux devient agréable à suivre. Dans sa postface, Nekota sensei explique à ses lecteurs ses décisions sur le développement de l’histoire, essayant de les satisfaire au mieux, sans pour autant dénaturer l’essence de son récit ni son projet initial. Un couple attachant qui nous fait passer de bons moments de lecture.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez