Therapy game 1 – Hinohara Meguru

therapy game 1 hinohara meguru
HINOHARA Meguru 日ノ原巡
ISBN: 9782375061848
Taifu comics, 2020
ISBN: 9784403666612 (JP)
Shinshokan, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

Le plus dur n’est pas d’aimer mais de faire confiance.

Dans ce spin-off, Hinohara Meguru sensei s’intéresse à la romance des frères des héros de Secret xxx. Avec un ton un peu plus sérieux, elle questionne le jugement sur l’apparence, la trahison et la confiance. Elle prend son temps pour installer le contexte et présenter les points de vue et les caractères des personnages. Shizuma, trop gentil et bienveillant, est peut-être observateur mais a tendance à foncer pour réfléchir après coup. Minato, quant à lui, cache un traumatisme d’enfance et a peur de s’attacher aux gens. Alors que la relation débute plutôt mal entre les deux hommes, les sentiments vont vite la faire évoluer. D’ailleurs, l’auteure s’attarde surtout sur le manque de confiance de ces deux hommes blessés qui surpassent leurs sentiments et polluent leurs liens naissants. Elle introduit leur douloureux passé par des flash-back sans complètement tout dévoiler. Deux histoires bonus apportent une touche d’humour en fin de tome.

La mangaka a un trait épuré, légèrement anguleux, parfois dédoublé donnant un peu d’épaisseur aux lignes principales. Elle soigne particulièrement l’expressivité des regards et n’hésite pas à simplifier les traits pour les passages humoristiques. Les oreilles et les nez sont pointus. Les trames d’ambiance participent à la narration. De même, elles alternent avec les décors. Par ailleurs, l’équilibre entre les trames d’ombres et de colorisation donnent du volume sans surcharger la page. Les angles de vues variés, avec des plongées et contre-plongées soulignant l’action, appuient la dynamique de la mise en page. Les scènes érotiques ne sont pas censurées, mais les détails des préliminaires dégagent un certaine sensualité. En arrière plan, les servals apportent une petite touche humoristique.

En résumé

Ikushima Shizuma se réveille aux côtés de Minato dans un hôtel. Mais il ne se souvient de rien, ayant noyé son chagrin dans l’alcool après sa rupture avec sa petite amie Nishizono Yuka la veille. Il repousse alors Minato qui essaie de lui remémorer leur nuit intense. Blessé d’avoir cru aux paroles d’un hétérosexuel, ce dernier n’arrête pas de se plaindre durant la séance photos au bar. Il accepte alors le pari lancé par les travestis, décidé à séduire Shizuma pour le jeter ensuite. Le jeune homme éconduit va donc lui rendre sa carte d’étudiant oubliée au bar. Mais à l’université, les amis d’Ikushima, Chikawa et Tatsumi, s’incrustent à leur table et se mettent à critiquer ouvertement Yuka puis Minato. Vexé, Shizuma embarque avec lui le visiteur. Comme il pleut, il lui propose alors de le déposer en voiture et en profite pour s’excuser de sa goujaterie du matin.

En conclusion

Ce manga a obtenu la septième place au classement du Chill Chill BL award 2019. Il est vraiment prenant et touchant. Minato a l’air plus traumatisé que Mito par leur passé. J’adore le voir céder aux caresses de Shizuma. En plus, voir Shôhei et Mito soutenir leurs frères respectifs à leur manière est intéressant. J’apprécie vraiment le travail de l’auteure, sa manière d’aborder les sujets avec un ton assez réaliste tout en prenant soin de ses personnages. Le cliffhanger de la fin est insoutenable. Vivement le tome suivant!

2 Partages
Tweetez
Partagez2