The night beyond the tricornered window 8 – Yamashita Tomoko

the night beyond the tricornered window 8 yamashita tomoko

YAMASHITA Tomoko ヤマシタトモコ
ISBN: 9782375063880
Taifu comics, 2023
ISBN: 9784799746707 (JP)
Libre, 2020 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« Tu me donnes vraiment l’impression de ne pas être conscient de tes propres émotions. Ça me fait mal de te voir comme ça. »

Yamashita Tomoko sensei offre un tome transitoire, faisant monter un peu plus la tension. Comme dans le tome précédent, elle continue de dévoiler le passé du Professeur. Par ailleurs, elle analyse la haine qui est à la fois un motif de survie pour certaines personnes mais également un composant des malédictions. Hiyakawa Rihito qui ne comprend pas ses propres émotions, se retrouve progressivement en conflit avec Mikado Kôsuke. Il rejette donc de plus en plus son partenaire qui est de moins en moins manipulable. D’ailleurs, il ne se coordonne plus avec le reste de l’équipe. Ainsi, l’auteure s’intéresse à l’incompréhension entre les gens due à une vision différente, un manque de communication. Elle montre comment une dispute dégénère graduellement, influencée par les émotions et les traumatismes. Elle confronte en outre ses personnages à des dilemmes, décortiquant leurs réactions.

La mangaka a un trait légèrement épuré qui joue sur les pleins et déliés. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Les trames utilisent une palette restreinte, surtout pour les couleurs. D’ailleurs, les ombres fortes sont hachurées. Les trames d’ambiance plutôt discrètes accompagnent les émotions. Les décors sont très présents sauf lors des gros plans qui s’attardent sur les détails. La mise en page classique varie tout de même les angles de vue. En début de tome, Yamashita sensei présente succinctement les personnages.

En résumé

Suite à l’attaque du Professeur, Sakaki est sur le point de mourir mais Hiura Erika, se souvenant de tous ses bons soins, réussit à le sauver en accueillant l’esprit de la mort en elle. La mère de la jeune fille, Yuriko, les aide alors à s’enfuir et lui confie un sac contenant divers objets utiles. La lycéenne arrive même à apaiser sa relation avec cette dernière. Elle réalise alors à quel point la peur peut paralyser les gens, sa mère souhaitant l’aider depuis un certains temps, en vain. Réfugiés dans l’appartement préparé par sa mère, Erika et Sakaki prennent enfin une longue nuit de repos avant de se préparer à la « guerre ».

En conclusion

Yamashita Tomoko sensei offre un tome transitoire pour préparer la confrontation suivante. Alors que tous les personnages, même secondaires, évoluent, elle met en avant la bulle dans laquelle vit Hiyakawa, toujours prisonnier de son passé. La majorité des pièces du puzzle sont rassemblées. J’ai donc hâte de découvrir la suite, la fin de ce tome terminant sur un suspense insoutenable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024