The bad boy’s notebook of forgotten things – Kinuta Nana

the bad boy s notebook of forgotten things kinuta nana
KINUTA Nana 砧菜々
ISBN: 9782368770108
Boy’s love IDP, 2013
ISBN: 9784877241223 (JP)
Kaiohsha, 2009 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: un peu

L’amour par manipulations.

Ce recueil d’histoires de Kinuta Nana sensei présente divers récits de qualité inégale autour de l’amour et la conquête. Certains chapitres mettent en scène un amour un peu léger, qui se déclare sans se poser de question. Cependant, l’humour permet d’équilibrer ces scénarios brefs. La mangaka s’intéresse surtout à la manipulation. Elle commente son travail sous forme de notes insérées. Le premier chapitre qui donne son titre au manga est un peu trop courte pour s’attacher aux protagonistes. L’histoire bonus en fin de volume permet de découvrir leur devenir. Le récit du second chapitre est plus développé et est lié indirectement au troisième chapitre, le personnage secondaire prenant le premier rôle. Les sentiments sont assez travaillés. Cependant les raccourcis pris par le scénario donnent l’impression qu’il est mal maîtrisé. L’auteur précise en commentaire que c’était sa première histoire BL. « La légende du butadon » se développe sur deux chapitres et permet de découvrir l’univers de la boxe. Les références y sont assez précises. Pour le dernier récit, l’évolution des sentiments est un peu trop rapide pour sembler crédible. Malgré quelques maladresses, Kinuta sensei met en scène des situations originales.

Le graphisme de la mangaka est simple mais esthétique. Elle exploite très bien le côté mignon de ses personnages, même dans les déformations humoristiques. Elle introduit aussi quelques images fan service dans « La légende du butadon » en exposant la plastique du boxeur. Ses traits sont fins et propres, les visages et les corps bien proportionnés. Quelques cases sont dynamiques. Les trames d’ombres, d’ambiance et de volume sont bien réparties. L’auteur travaille également beaucoup le jeu des regards. Par contre, les scènes érotiques sont pour ainsi dire occultées.

En résumé

The bad boy’s notebook of forgotten things / The bad boy’s omake manga: Ashihara rapporte toujours les choses que son kôhai Sano oublie. Cela permet aux deux hommes de se rapprocher. Mais est-ce un hasard?
Green grass road: Ryô travaille dans un café par amour pour son voisin Itsuo, fils du patron. Ce dernier se voit confier pour deux semaines la gestion de la boutique pendant que son père est hospitalisé. Un habitué, Tama, propose d’augmenter la clientèle en organisant une collation un soir au son des cigales. Ryô le suspecte de profiter de la situation pour draguer le jeune homme…
Blue drop: Le disquaire Tamaya est amoureux de Yuichi, le patron d’un café. Il rencontre par hasard Hal, qui se trouve être le fils d’un ami allemand de son aimé. Tama décide de s’occuper du jeune homme qui s’avère être sans gène et entreprenant…
La légende du butadon: Tsubasa Haneda, jeune boxeur, est tellement épris de Riku, le livreur de donburi, qu’il rate ses matchs et entrainements. Son amant décide de le motiver en ne le voyant plus…
Donnez-le moi: Takano va se marier. Mais lors de son enterrement de vie de garçon, il a récidivé en se déclarant à son ancien ami d’université Harada. En effet, il a tendance à embrasser tout ce qui passe quand il est ivre…

En conclusion

Un agréable moment mais je préfère la série phare de l’auteur: Maou lover.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez