Tadaima, okaeri 1 – Ichikawa Ichi

tadaima okaeri 1 ichikawa ichi
ICHIKAWA Ichi いちかわ壱
ISBN: 9782368775684
Boy’s love IDP, 2017
ISBN: 9784865892000 (JP)
Fusion product, 2016 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: beaucoup

Le quotidien du couple alpha et omega Fujiyoshi, éclairé par leur fils Hikari.

Ichikawa Ichi sensei propose un omegaverse léger et tendre, centré sur la famille et le quotidien. Elle présente des tranches de vie sur un couple alpha et omega, âmes sœurs, avec leur enfant. Plus que l’homoparentalité, elle développe surtout les difficultés rencontrées face aux regards extérieurs. Alors que Masaki manque de confiance en lui, son rôle de mère lui permet de s’épanouir peu à peu. Par ailleurs, son fils Hikari va se lier d’amitié avec un adolescent beta asocial, leur voisin Yûki. En conflit avec son père, Hiromu affiche deux facettes apportant une touche humoristique. De même, son ami d’enfance Matsuo permet de découvrir le passé du couple. L’auteure met en scène des enfants idéaux, obéissants et compréhensifs, mais tellement mignons. D’ailleurs, elle présente également un entourage bienveillant.

Les traits épurés et simplifiés de la mangaka dégage de la douceur. Les décors sont discrets mais très présents. Par exemple, quand la vignette cadre sur l’enfant, le plancher ou les meubles apparaissent. Ichikawa sensei porte attention à la différence de taille et aux différents point de vue. Justement, les angles de vue varient selon les parents ou les enfants, jouant avec des plongées et contre-plongées. La page est dynamique. En fin de tome, des yonkoma apportent une touche d’humour. Les scènes érotiques sont quasi absentes, et ne sont presque pas développées.

En résumé

Suite à des problèmes avec leur voisinage, la famille Fujiyoshi a emménagé dans une nouvelle maison depuis un mois. Pour l’instant, elle s’entend bien avec leur nouvelle voisine Mme Hirai. En effet, Masaki, omega, est homme au foyer et son époux Hiromu, alpha, est salaryman. Ce dernier, complètement fou de leur fils Hikari (2 ans), est peu motivé pour aller travailler, préférant filmer leurs instants de bonheur avec sa mère. Au bureau, son ami d’enfance et collègue Matsuo Tomohiro essaie de le motiver. Après avoir récupéré ses pilules à l’hôpital, Masaki rejoint son mari au bureau. Mais alors que Hikari est la coqueluche des employés, un nouveau ne peut contenir sa surprise en découvrant que le mari de son patron est omega, ce qui est peu courant. Le petit garçon sentant le malaise de sa mère commence à pleurer. Mais son père arrive à temps pour calmer tout le monde…

En conclusion

Ce tome a obtenu la septième place du meilleur manga au Chill Chill BL award 2017. Malgré l’invraisemblance du caractère idyllique des enfants, j’adhère complètement au concept de l’auteure. Loin des clichés BL et omegaverse, elle critique avec pudeur le système de discrimination et accompagne avec tendresse ses personnages. J’ai beaucoup d’intérêt pour le couple naissant entre Matsuo et Yûki. Mais ils risquent de prendre leur temps!

10 Partages
Tweetez
Partagez10