Totally captivated 4 – Yoo Hajin

totally captivated 4 yoo hajin
YOO Hajin
ISBN: 9782368777473
Boy’s love IDP, 2020
Ecomix, 2008 (KR)
Manhwa
Ero-mètre: soft
Recommandation: un peu

« L’instinct de possession de cet homme ressemble étrangement à de l’amour. »

Yoo Hajin concentre son récit un peu plus sur les sentiments. Comme dans le tome précédent, elle approfondit les caractères de ses personnages. Elle développe également un peu plus les amis d’Ewon, en particulier Dohoon Moon. L’immature et démonstratif mafieux se montre grossier envers ceux qui gravitent autour de son amant. Pourtant, Ewon cherche avant tout à raisonner son partenaire et à temporiser ses ardeurs. D’ailleurs, il prend peu à peu conscience de son ancienne solitude, de la jalousie qu’il ressent et de la profondeur de ses sentiments envers Mookyul. L’auteure continue à jouer sur les confrontations entre les deux protagonistes. Toutefois, un harcèlement et une dispute se concluent sur une scène sans consentement, brisant un peu ce rythme et ajoutant une touche dramatique. A la fin du tome, l’introduction de Namhyung Kim annonce les prémisses de plus d’actions, suite à des injures homophobes.

Le style classique coréen se reconnaît immédiatement dans le trait fin et léché de la manhwaga. Elle donne des bouilles rigolotes à ses personnages, simplifiant ses traits dans les passages humoristiques. Elle soigne également le style des costumes qui met souvent en avant un certain luxe. Les trames sont variées. Par ailleurs, les trames d’ambiance, parfois graphiques (fleurs), alternent avec des décors plutôt succincts. La mise en page est très dynamique. Yoo censure les scènes érotiques en ne dessinant pas les parties intimes. D’ailleurs, elle privilégie des cadrages s’arrêtant aux bustes ou à des ombres représentées de loin. A la fin du tome, elle donne des fiches personnages permettant d’apprendre quelques détails sur Ewon et Mookyul.

En résumé

En quittant le restaurant, Mookyul Eun et Ewon Jung tombent sur le PDG. Le mafieux remarquant son air grave, demande à son larbin de patienter. Mais au bout d’une demi-heure, Ewon perd patience et croit les voir échanger un baiser très intime. Mookyul nie une quelconque relation mais avoue avoir une dette envers l’homme qui l’a recueilli alors qu’il était à la rue après avoir fui l’orphelinat et l’école. Profitant d’un cours annulé, les amis d’Ewon, qui se sentaient délaissés, l’invitent à boire un verre et lui demandent de leur présenter son amant…

En conclusion

Le drame s’installe petit à petit, avec différentes tensions aussi bien au sein du couple que dans leur entourage. Par ailleurs, la fin se termine en plein suspense. Vivement la suite.

Totally captivated 3 – Yoo Hajin

totally captivated 3 yoo hajin
YOO Hajin
ISBN: 9782368774779
Boy’s love IDP, 2020
Ecomix, 2008 (KR)
Manhwa
Ero-mètre: soft
Recommandation: un peu

« Tu ne penses pas que tout miser sur une seule personne, c’est bien trop terrifiant? »

Yoo Hajin redistribue les cartes entre Jiho, Mookyul et Ewon en chamboulant leurs relations. Elle développe un peu plus les personnalités de ses héros. Ainsi, Mookyul s’avère très possessif, jaloux et gère difficilement ses sentiments. Pourtant, il peut se montrer compréhensif et accepte les remontrances de ses hommes. Dans la continuité du tome précédent, Ewon commence peu à peu à se rappeler de sa rencontre avec Mookyul. Il semble porter un certain traumatisme, ayant peur de s’attacher à une seule personne. L’auteure utilise une cohabitation forcée pour obliger ses personnages à se découvrir un peu plus. Elle joue sur la confrontation des deux seme, Mookyul harcelant sexuellement Ewon. Elle s’amuse à mettre des bâtons aux désirs du mafieux sadique.

Le trait fin et léché de la manhwaga est extrêmement simplifié dans les passages humoristiques. Ainsi, les personnages se transforment en semi SD avec de grosses têtes rondes non proportionnées au reste du corps ou même, un trait de contour légèrement déformé. La plastique des deux héros est mise en avant. Par exemple, Mookyul paraît imposant physiquement. Les trames d’ambiance alternent avec les décors. Yoo censure les scènes érotiques en ne cadrant que les bustes.

En résumé

Jiho Shin surprend Mookyul Eun et Ewon Jung ensemble au lit. Alors qu’Ewon tente de le rattraper pour s’expliquer, il est stoppé par Mookyul qui veut continuer. Découvrant que le mafieux n’a aucun sentiment pour Jiho, l’étudiant décide alors de partir, n’ayant plus de raison de rester. Il lui avoue au passage ne plus se rappeler les détails de leur rencontre quand ils étaient enfants. Par la suite, Ewon se montre froid envers Jiho pour mettre définitivement fin à leur relation. Blessé, son ex l’appelle, ivre et lui donne rendez-vous. Inquiet, l’étudiant le trouve alors avec Mookyul qui le frappe. En effet, Jiho a décidé de lui révéler qu’il l’utilisait pour se venger de celui qu’il aime…

En conclusion

Certaines personnes pourront être choquées par les scènes au consentement gris. En effet, Mookyul harcèle et force un peu la main d’Ewon mais l’étudiant résiste pour finir par céder, plus par provocation. En plus, l’humour s’appuie principalement sur leur confrontation.

Totally captivated 2 – Yoo Hajin

totally captivated 2 yoo haijin
YOO Hajin
ISBN: 9782368777671
Boy’s love IDP, 2020
Ecomix, 2008 (KR)
Manhwa
Ero-mètre: pudique
Recommandation: un peu

Une impression familière.

Yoo Hajin développe un peu plus le côté violent de la société de créances, mettant en avant leurs différentes méthodes entre lynchages, menaces, harcèlements. Comme dans le tome précédent, elle détend l’atmosphère tendue avec de l’humour. Par exemple, les bulles attaquent les personnages ou les protagonistes se plaignent de leur créatrice. En plus, le comportement bienveillant des mafieux envers Ewon contraste avec le sadisme de Mookyul. D’ailleurs, le chef mafieux se dispute tout le temps avec son larbin qui lui résiste. Ce dernier n’hésite pas à le remettre à sa place quand sa pression se transforme en harcèlement sexuel. Par ailleurs, l’auteure révèle peu à peu le passé d’Ewon et de Mookyul. Elle joue sur le destin de ses héros, dévoilant leur lien particulier.

La manhwaga a un trait fin, léché et anguleux. Elle dessine de grands yeux expressifs. Elle met en avant la plastique de ses personnages mais n’hésite pas à déformer et simplifier ses traits dans les passages humoristiques. Les personnages ont alors un visage plus rond. Les tenues sont également stylées. Les trames d’ambiance alternent avec les décors. La mise en page est dynamique. Yoo répète parfois certaines images en apportant juste quelques petits changements. Elle ne développe pas les scènes érotiques pour l’instant. A la fin du chapitre 4, une planche donne une anecdote amusante sur la soirée des mafieux au bar. Les illustrations en début de chapitre présentent les personnages posant comme dans un magazine de mode.

En résumé

Ivre, Eul Mookyul a la mauvaise habitude de mordre la personne à ses côtés. Et Jung Ewon se retrouve avec une belle morsure au cou. En revenant des toilettes, il voit Byungsoo avec sa petite amie Yoonmi qui lui réclame de l’argent. Alors qu’il l’aborde, l’homme affiche d’abord son homophobie puis se montre plus gentil. Comme Ewon est devenu le comptable du groupe, il supplie alors de lui laisser les comptes pendant un mois. L’étudiant finit par céder. Sangchul et Ewon ramènent Mookyul chez lui et tombent sur le PDG. En remarquant les cadeaux apportés pour son supérieur, le larbin s’interroge alors sur leur relation. Le lendemain, à la fac, Shin Jiho lui fait une scène en voyant la morsure. Mookyul, qui a tout oublié de la veille, commence également à lui faire la morale. Mais les deux hommes finissent par se disputer…

En conclusion

Un tome divertissant qui permet d’en apprendre un peu plus sur les deux héros. J’apprécie le caractère d’Ewon, qui ne se démonte pas devant les menaces et résiste.

Totally captivated 1 – Yoo Hajin

totally captivated 1 yoo hajin
YOO Hajin
ISBN: 9782368777664
Boy’s love IDP, 2020
Ecomix, 2007 (KR)
Manhwa
Ero-mètre: soft
Recommandation: si on s'ennuie

La curiosité est un vilain défaut.

Yoo Hajin offre une comédie romantique avec un triangle amoureux particulier. Pour l’instant, elle installe principalement le contexte et détaille avec humour les liens qui se forgent. Elle base la narration sur le point de vue d’Ewon. L’étudiant frivole et rebelle accepte tout de même sa « punition » fomentée par son ex. Il apporte même un peu d’esprit maternel dans les bureaux, ayant tendance à prendre soin des autres. En plus, il garde son optimisme en toute circonstance. Malgré sa condition financière, il ne cède pas au faste et garde les pieds sur terre. L’auteure révèle par brides l’étrange relation qu’entretient Mookyul avec le PDG de la société mère de crédit, Gunwong Lee. Elle joue sur la confrontation entre les personnages pour faire évoluer leurs sentiments. Ainsi, le jeune mafieux au sale caractère s’adoucit petit à petit au contact du larbin qui n’hésite pas à s’opposer à lui.

La dessinatrice a un trait anguleux, léché. Elle dessine des corps longilignes, avec de longues jambes et de longs bras. Elle simplifie ses traits dans les passages humoristiques, arrondissant les visages et représentant des corps plus petits, ce qui renforce l’effet comique. Les trames d’ambiance appuient les émotions. Les décors apparaissent dans les plans larges. La mise en page est dynamique. Yoo Hajin ne montre pas vraiment les scènes érotiques, se contentant de quelques expressions suggestives.

En résumé

Ewon Jung, étudiant de 23 ans, se retrouve à travailler gratuitement comme homme à tout faire dans une société de crédit mafieuse. En effet, son ex petit ami Jiho Shin s’est vengé de ses infidélités en le faisant passer pour un harceleur auprès de son nouveau partenaire, un usurier, Mookyul Eun. Ainsi, entre l’université et son travail, Ewon ne trouve plus le temps de sortir draguer. Un jour, Mookyul décide de confier une nouvelle tâche au larbin: la collecte de dettes. S’il échoue à sa première mission, il devra quitter Séoul ou y être enterré…

En conclusion

Malgré le contexte plutôt violent, le harcèlement sexuel de Mookyul est vite tourné en dérision grâce aux protestations et réactions d’Ewon qui ne se laisse pas faire. Le consentement pourrait paraître gris si Ewon n’était pas aussi curieux de nouvelles expériences. Les confrontations entre les personnages sont amusantes, la différence de caractère également. En fait, ils ont tous un bon fond…