Best & worst service – Sagami Waka

best and worst service sagami waka
SAGAMI Waka サガミワカ
ISBN: 9782368771914
Boy’s love IDP, 2015
ISBN: 9784877241957 (JP)
Kaiohsha, 2010 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: si on s'ennuie

Quand l’amour naît de la vengeance.

Dans ce recueil de deux histoires, Sagami Waka sensei met en scène des relations atypiques bouleversées par l’arrivée d’un rival. Le premier récit mélange à la fois humour et léger sado-masochisme. La double personnalité de Mima entraîne rapidement le peureux Yô à faire son introspection et à analyser son comportement et ses envies. L’arrivée d’un rival, Kakurai, permet de faire évoluer rapidement la relation tout en renouvelant les mécanismes comiques. De plus, les personnages ont des caractères assez excessifs: Mima, bien que possessif, est dans le déni alors que Yô devient un amoureux transi masochiste. La seconde histoire occupe un tiers du tome et s’attarde sur la relation fusionnelle entre les jumeaux Konno, remise en cause par l’arrivée de Sudô Rintarô qui les différencie facilement. L’auteure aborde donc les différentes formes d’amour et les premiers émois amoureux, jouant sur le fantasme des relations entre jumeaux.

La mangaka dessine des personnages sveltes, au visage ovale. Ses traits sont plutôt simples mais expressifs, surtout dans les scènes comiques. Elle utilise peu de décors et privilégie les trames d’ambiance. Les angles de vue variés donnent du dynamisme à la mise en page plutôt recherchée. Les scènes érotiques sont censurées par l’absence de trait, un halo blanc cachant les organes génitaux.

En résumé

Service excellent et service effroyable / Service tendre et service amer / Service impeccable et service maladroit / Service d’un jour de congé: Ushiroi Yô, président d’une entreprise montante, réserve une suite dans un hôtel de luxe et exige que l’assistant manager Mima Takashi soit à son service. En réalité, il souhaite se venger de cet ancien camarade de classe qui le tourmentait au primaire. Mais il se retrouve déstabilisé par le service impeccable du docile employé. Alors qu’il lui demande de se comporter comme une vieille connaissance, Mima laisse soudain tomber le masque!
Labyrinthe d’été / Guide d’automne / Cachette d’hiver: Konno Minami et Tôru sont frères jumeaux. Minami cherche désespérément à se différencier de son frère. Quelle n’est pas sa déception quand le coiffeur lui apprend que son frère aîné a demandé la même coupe quelques heures auparavant. En plus, Tôru est de plus en plus tactile et a tendance à envahir l’espace intime de son frère…

En conclusion

Je préfère l’histoire principale qui donne son titre au manga, m’amusant de l’inversion des situations entre Mima et Yô. Même si on passe un excellent moment à la lecture, l’approche reste trop légère pour marquer l’esprit. De même, j’aurais aimé que la romance entre Rintarô et Minami soit plus développée.

Ani no senaka – Sagami Waka

ani no senaka sagami waka
SAGAMI Waka サガミワカ
ISBN: 9782375060520
Taifu comics, 2017
ISBN: 9784199606052 (JP)
Tokuma shoten, 2014 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: un peu

« Il y a des gens dont on n’a pas le droit de tomber amoureux. »

Ce one-shot de Sagami Waka sensei narre une romance mélancolique entre un veuf et son beau-frère, blessés par le deuil d’un être cher. Les héros réfrènent leurs sentiments, obnubilés par l’ombre de la défunte Haruhi. Même si les flash-back sont bien introduits, la culpabilité des deux frères alourdit un peu l’histoire. Quelques passages humoristiques détendent cette atmosphère pesante, mais la douleur des personnages domine le tout. Les atermoiements de Yuki expriment parfaitement la force de son amour. Une certaine symbolique se dégage du récit, illustrée par les arbres qui accompagnent le développement des sentiments entre Yuki et Keiichirô. Les personnages secondaires ne sont malheureusement pas développés. Pourtant le potentiel entre les amis de Yuki et les collègues de Keiichirô, qui sont tous attachants, exhale dans leurs courtes interventions.

Les traits de la mangaka sont assez doux et s’inspirent surtout du style shôjo. Ses cadrages mettent en avant l’esthétique des personnages. L’auteur privilégie l’utilisation des trames au lieu des décors. Elle exprime clairement le temps qui passe grâce aux saisons. Les scènes érotiques sont détaillées, mais les points trop sensibles sont occultés. Sous la couverture, une bande-dessinée en quatre cases confirme la forte amitié de Shindô.

En résumé

Yuki vit avec Komura Keiichirô, le mari de sa grande sœur décédée depuis trois ans. Le jeune homme s’occupe de la maisonnée tout en suivant ses études. Secrètement amoureux de son beau-frère depuis longtemps, il a de plus en plus de mal à supporter cette douce vie entre hommes…

En conclusion

Le titre se traduit par « Le dos de mon frère ». En effet, Yuki s’attache à ce paysage qui traduit son amour distant.