Un baiser au goût de mensonge 1 – Sagami Waka

un baiser au gout de mensonge 1 sagami waka
SAGAMI Waka サガミワカ
ISBN: 9782368771822
Boy’s love IDP, 2015
ISBN: 9784796404976 (JP)
Kaiohsha, 2013 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

« Les péripéties amoureuses d’un homme d’affaires insensible et d’un ancien escroc. »

Sagami Waka sensei offre une romance entre deux hommes à la base indifférents aux autres. A travers des indices semés dans les chapitres, elle montre l’évolution de leurs sentiments tout en laissant toujours planer un certain doute. Ainsi, Wachi qui considérait les gens comme de simples pions, finit par s’attacher à Makio au point d’en perdre la raison, et même mettre en péril sa société. Le barman quant à lui, apprécie ce nouveau pigeon qui le satisfait sexuellement mais surtout le surprend dans ses paroles parfois excessives. La narration alterne entre les deux héros. Par ailleurs, l’auteure détaille les procédés utilisés par les arnaqueurs ainsi que la manipulation psychologique pour amadouer leur cible. Elle installe un jeu tendu entre suspicion et confiance entre les deux amants, l’un cherchant constamment à faire tomber l’autre dans ses filets. Elle fait également intervenir divers personnages autour du couple.

La mangaka a un trait anguleux régulier, au style plutôt classique. Elle joue sur les pleins et les déliés pour l’adoucir. Elle porte attention aux détails et aux regards. Comme ses personnages rougissent facilement, des hachures recouvrent souvent leurs visages. Les trames d’ambiance alternent avec les décors. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Sagami sensei censure les parties intimes par des rectangles blancs.

En résumé

Bien que Wachi Daisuke gère avec efficacité les affaires de son entreprise, il ne s’investit dans aucune relation, surtout amoureuse. Il peut même se montrer odieux avec ses conquêtes dès que cela devient trop sérieux. Un soir, son ami Kakurai l’emmène dans un bar. Wachi reconnaît alors le patron, Hijiri Makio, qu’il avait croisé dans le train le matin même. Intrigué par d’autres coïncidences, le PDG croit alors à un signe du destin. Séduit par la sensualité de Makio, il se met à fréquenter quotidiennement le bar jusqu’à finir par passer une nuit torride avec le barman. Mais au matin, Makio a disparu, avec le costume et le portefeuille de Wachi…

En conclusion

Cette romance au premier abord légère, est entrainante. Malgré les sales caractères des héros, on s’attache à eux et on s’amuse de les voir tendre des pièges ou céder au danger. J’aime beaucoup la franchise des personnages qui ne cachent pas leurs défauts. Et j’apprécie également les sentiments qui semblent naître malgré eux. Une relation bancale et incertaine que j’ai envie de voir durer longtemps!

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez