Starlike words – Junko

starlike words junko
Junko ぢゅん子
ISBN: 9782368770238
Boy’s love IDP, 2013
ISBN: 9784796401586 (JP)
Kaiohsha, 2011 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

Trouver l’Amour grâce à une peinture.

Dans ce one-shot, Junko sensei présente une comédie romantique entre deux lycéens au caractère opposé: Nagayama, renfermé sur lui-même, transmet ses sentiments et pensées par le dessin et Igawa fonctionne à l’instinct, s’exprimant avec franchise sans trop réfléchir. Justement cet instinct l’empêchera d’abandonner malgré les différents obstacles qui se dresseront sur sa route. Les seconds rôles ont de l’importance dans ce récit, apportant soutien ou difficulté et entraînant l’évolution des deux héros. L’humour côtoie des situation tendres ou extrêmes. Le tome se termine sur un chapitre qui n’a rien à voir avec le récit principal, narrant une romance sur fond de discrimination sexuelle, avec un otomen.

La mangaka maîtrise parfaitement son graphisme très shôjo: des visages ronds, des joues rougissantes, des bouilles mignonnes à croquer. Son trait est très expressif. Ses uke ont de grands yeux. Ses personnages ressemblent beaucoup à ceux de son autre série shôjo: Kiss him not me. Elle n’hésite pas à exagérer les simplifications humoristiques. Elle utilise beaucoup de trames d’ambiance, peu de décors et des cadrages dynamiques. Les scènes érotiques sont censurées par le choix des angles et montrent donc l’essentiel.

En résumé

Star like words / Like a star: Igawa Subaru recherche l’Amour. Pour l’instant, il se contente de sex friends en attendant de trouver celui qui fera vibrer son cœur et son corps et qui lui sera destiné. Alors qu’il était avec Okada dans la salle d’arts plastiques, son regard est attiré par un tableau. Emu au plus profond de son âme, il tombe amoureux du peintre Nagayama Shizuka. Mais difficile de séduire le lycéen taciturne…
Honey trap: Kuratani et Shinonome sont refoulés à l’entrée d’une pâtisserie organisant des buffets pour les couples hétérosexuels. En réalité, Kuratani est réellement amoureux de son ami. Shinonome, prêt à tout pour déguster des gâteux, décide de s’habiller en fille.

En conclusion

Une tendre romance où la sensualité des personnages fait fondre les cœurs. On ne peut que souhaiter leur bonheur!

The return of the prince – Junko

the return of the prince junko
Junko ぢゅん子
ISBN: 9782368774649
Boy’s love IDP, 2015
ISBN: 9784813052494 (JP)
Taiyôtosho, 2010 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: beaucoup

Métamorphose de l’amour!

Ce recueil d’histoires de Junko sensei est consacré à trois couples avec des étudiants. « Le retour du prince » semble s’inspirer du conte du Vilain petit canard. Le troisième récit met en scène un triangle amoureux. L’auteur privilégie l’évolution des sentiments. Les scénarios sont maîtrisés et développés sur plusieurs chapitres.

Les visages ronds de la mangaka donnent un air enfantin aux personnages qui sont censés être à l’université ou au lycée. Cependant, ils possèdent tous un style distinctif qui permet de les identifier immédiatement. Les trames d’ambiance sont très présentes. Les lignes hachées donnent une douceur au graphisme des personnages. Il n’y a presque pas de scènes érotiques, Junko sensei se contentant de décrire qu’une infime partie des préliminaires.

En résumé

Le retour du prince: Lors du mariage de sa sœur, Kô Satake, banal employé de bureau, retrouve son cousin Fumihiro. Ce dernier, qu’il trouvait plutôt laid durant l’enfance, s’est transformé en un bel éphèbe. Kô éprouve des sentiments complexes envers Fumi qui a toujours été en admiration devant lui. Le soir, fatigué et alcoolisé, le jeune homme s’abandonne dans les bras de l’étudiant…
Métamorphose: Ritsu Kitagami voit les choses de façons poétiques et est l’ami d’enfance de Yasuhiro Adachi. Au lycée, ils ont pris un peu de distance. Ritsu qui fréquente Oda, victime de harcèlement scolaire, montre de nouvelles facettes à son ami d’enfance. Devant cette complicité, Yasuhiro commence à ressentir d’étranges sentiments envers Ritsu.
A ses côtés: Hajima déprime depuis que Shimizu, son ami d’enfance dont il est épris depuis toujours, lui annonce avoir enfin trouvé une petite amie. Il se laisse réconforter par Hachiya qui souhaite en réalité conquérir son amour…

En conclusion

Trois amours naissants, aussi doux que le graphisme de l’auteur.

My bodyguard – Junko

my body guard junko
JUNKO ぢゅん子
ISBN: 9782351808317
Taifu comics, 2015
ISBN: 9784199605338 (JP)
Tokuma shoten, 2012 (JP)
Titre original: お護りします、どこまでも
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

Akira Takanashi va-t-il regretter d’accepter l’hospitalité puis l’emploi de garde du corps offerts par son richissime ami d’enfance?

Dans ce one shot, Junko sensei développe en priorité une histoire humoristique, avec en prime une intrigue familiale. Le couple en formation, un peu empoté, est amusant à suivre. Les actions s’enchaînent, les flash-back sont bien intégrés dans la continuité du récit. Les réactions excessives d’Akira collent parfaitement au personnage. Comme à son habitude, l’auteur présente des protagonistes attachants, où même les seconds rôles ont de la prestance.

Le graphisme shôjo de la mangaka avec des visages plutôt ronds et rougissants offrent des bouilles mignonnes. Les déformations sont expressives. Une certaine dynamique du trait fin et léché est renforcé par le jeu des trames et des lignes d’action. Les décors sont présents avec parcimonie.

En résumé

Viré avant même d’avoir commencé à travailler, Akira Takanashi se retrouve seul à Tokyo sans emploi ni logis suite à la faillite de l’entreprise qui devait l’embaucher. Profitant de l’hospitalité de son ami d’enfance, Chihiro Ôba, avec qui il correspond depuis dix ans, notre héros finit par être embauché comme garde du corps suite à la tentative d’enlèvement du fils de bonne famille…

En conclusion

J’adore les deux autres gardes du corps qui jouent les marieuses!!