Sleazebag and bitch – Takumi You

sleazebag and bitch takumi you
TAKUMI You タクミユウ
ISBN: 9782368771723
Boy’s love IDP, 2015
ISBN: 9784796405843 (JP)
Kaiohsha, 2014 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut

Recommandation: si on s'ennuie

Relations passionnées et autres romances…

Dans ce recueil, Takumi You présente quatre histoires sur des thèmes variés. Elle met en avant l’érotisme et des relations assez intenses. Le scénario ne sert qu’à aboutir à un câlin. La lecture reste tout de même agréable. Le premier récit joue sur une relation sado-masochiste. « Douce lune » et « Je ne peux rien y faire » interrogent sur l’amour homosexuel avec des héros hétérosexuels à la base. Même si « Douce lune » aborde la pornographie, les personnages semblent se laisser vivre sans trop se remettre en question. La dernière histoire développe une romance ambigüe entre un majordome et son maître.

Les décors sont peu présents. La mangaka préfère jouer sur les trames. Elle maîtrise parfaitement les cadrages. Justement, elle utilise le jeu des cadrages et des aplats de trames pour censurer discrètement les scènes érotiques, ne laissant qu’une silhouette des phallus. Son graphisme reste assez réaliste. Les visages sont variés.

En résumé

Le salaud et le pervers: Le policier Asuma est chargé de surveiller le chef de clan yakuza Yotsume, mais il entretenait avec lui une relation violente quand ils étaient au club de kendo à l’université.
Douce lune: Wataru, étudiant blasé, est devenu acteur porno gay pour rembourser des dettes mais continue pour le plaisir sexuel. Il partage une relation d’un soir avec Murakami, réalisateur de films gays.
Je ne peux rien y faire: Honmaru, étudiant en art et fétichiste des mains, tombe amoureux de son senpai Kuma.
Majordome à son service: Kiyohito refuse de rencontrer sa tante qui cherche à le marier. Il préfère provoquer son beau majordome Ozawa…

En conclusion

Des histoires un peu plus adultes, érotiques, mais qui ne plairont pas à tout le monde…

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez