Otona club – Yoshida Yuuko

otona club yoshida yuuko

YOSHIDA Yuuko 吉田ゆうこ
ISBN: 9782382763285
Hana, 2023
ISBN:‎ 9784796414708 (JP)
Kaiohsha, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: absolument

« Mon père m’a demandé de dire aux membres de ce club que j’étais leur prochain « jouet ». »

Yoshida Yuuko sensei propose de suivre une romance douloureuse entre deux lycéens prisonniers de leurs conditions. Elle offre plutôt une tranche de vie de ses héros, se concentrant principalement sur leurs sentiments contradictoires. Elle maintient ainsi le suspense en dévoilant au fur et à mesure les circonstances de leur comportement ambigu. La narration se base du point de vue de Haruka. L’innocence et la gentillesse de ce dernier le rend facilement manipulable, soumis à l’influence de son frère jumeau, Naoto. Nagara, quant à lui, se montre à la fois froid et attentionné, séduit par son colocataire. Malgré une relation purement charnelle, leurs sentiments vont vite évoluer. L’auteure aborde donc la pression familiale, la vengeance, l’homophobie, la difficulté à faire confiance et le manque de communication. Elle met en valeur le long parcours vers l’amour du couple soutenu par leurs amis.

La mangaka a un trait au style immédiatement reconnaissable, épuré et mêlant des lignes anguleuses et arrondies. Elle y ajoute une touche shôjo avec des visages aux grands yeux très expressifs. Elle dessine de grandes hachures envahissantes pour les rougissement. Les trames très variées donne un effet presque réaliste avec un travail soigné pour rendre les ombres, les contre-jours. De même, les décors sont très présents et détaillés. Un contour blanc vient parfois mettre en relief la profondeur. La mise en page est simplement dynamique. Dans les scènes érotiques, Yoshida sensei censure les parties intimes en ne les détaillant pas. Elle joue également sur des traits discontinus et les angles de vue. Dans les illustrations en début de chapitre, elle montre le quotidien des personnages.

En résumé

Le nouvel élève Misaki Haruka, transféré dans un lycée accueillant beaucoup de garçons de bonnes familles, visite les lieux en compagnie du délégué de sa classe, Minegishi Seiichi, fils de ministre. Il demande alors des renseignements sur le club « Porno club », souhaitant l’intégrer. En effet, son père dont l’entreprise rencontre des difficultés, lui a ordonné de devenir le jouet des membres de ce club en échange d’argent. Bien que le délégué se montre réticent, Roppongi Subaru l’emmène plus tard au club où les trois membres lui annoncent que les activités passées ont cessé. Mais face à l’insistance de Haruka, Nagara Ryôsuke se porte alors volontaire pour coucher avec lui. Néanmoins, il s’avère être également son colocataire de chambre au dortoir. Une drôle de relation s’installe donc entre eux.

En conclusion

Yoshida Yuuko sensei va à l’essentiel pour le développement de son récit mais transcrit parfaitement les sentiments de ses personnages. Malgré le contexte, elle crée une relation pas si malsaine pour autant. D’ailleurs, elle inclut beaucoup de sensibilité et de sensualité dans la relation, inversant rapidement le charisme de ses deux héros. Je suis heureuse de retrouver cette mangaka en France. J’adore son graphisme et ses récits empreints de mélancolie qui surprennent souvent par un retournement de situation. Ici, Nagara vole rapidement la vedette à Misaki. J’ai un gros coup de cœur pour leur histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024