Marriage to the wolf – Inui Hana

marriage to the wolf inui hana
INUI Hana 犬居葉菜
ISBN: 9782368777596
Boy’s love IDP, 2020
ISBN: 9784396784928 (JP)
Shodensha, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: un peu

Un mariage arrangé qui cache en réalité un secret.

Inui Hana sensei aborde le mariage arrangé et la rudesse des premiers contacts auxquels se retrouvent confrontés les deux partenaires non consentants. Elle s’intéresse aux réactions différentes de ses deux héros: tandis que Kaede fait des efforts pour découvrir son futur époux et construire un nouveau bonheur, Ren se montre froid, se contentant de réaliser ce que la famille et les rituels attendent de lui. Cependant, une raison se cache derrière les mariages inter-espèces et l’apathie du loup. Avec Yamabuki Yûshi, le cousin de Ren qui devient un conseiller et un soutien, l’auteure bouscule un peu le couple pour faire évoluer plus vite leur relation. Elle dévoile assez vite le caractère fort et franc du lapin qui finira par toucher Kuroe. Même si l’initiation sexuelle est source de frustration et d’absence d’échange, les sentiments se développent doucement. En plus, la bienveillance de la famille apporte un peu de douceur.

La mangaka a un trait épuré très fin. Elle dessine des hommes avec des attributs d’animaux: des oreilles et une queue. Mais certaines espèces peuvent se transformer totalement en animal ou en animal humanoïde. Les trames d’ambiance sont rares renforçant l’univers presque réaliste. D’ailleurs, les décors soignés s’inspirent de l’architecture ancienne. Des angles de vue variés dynamisent la mise en page. Inui sensei ne montre pas les parties génitales dans les scènes érotiques. Elle se concentre surtout sur les sensations de Kaede. En fin de tome, elle donne beaucoup de détails dans des fiches personnages. Le lecteur se rend alors compte que l’histoire aurait pu être plus approfondie et complexe. Sous la jaquette se trouve une mosaïque de croquis.

En résumé

Dans le village des lapins, la récolte de cette année est très mauvaise et la famine menace. Mais un soir, un envoyé de la famille Kuroe, de la tribu des loups, rend visite au chef du village. Il propose alors de fournir de la nourriture pendant deux ans à condition qu’un membre de la tribu des lapins, quelque soit son sexe, épouse Ren, le futur chef des Kuroe. Le chef du village désigne alors Kaede, un orphelin qu’il avait pris sous son aile, seul jeune encore célibataire. D’abord réticent, le lapin cède aux supplications des villageois…

En conclusion

Ce tome a obtenu la seconde place du meilleur nouveau venu au Chill Chill BL award 2020. J’ai été touchée par ce récit, certains passages me rappelant les histoires de ma grand-mère sur son mariage arrangé. Comme pour les héros de ce manga, elle et son mari sont tombés fous amoureux l’un de l’autre en apprenant à se connaître, même si cela a été difficile au début. Certains lecteurs risquent d’être refroidi par certains passages. Pour ma part, l’univers fantastique me permet de prendre de la distance. D’autant plus que je considère les jingai comme des non-humains avant tout. Je trouve néanmoins dommage que l’on n’en découvre pas plus sur les autres membres des familles. Mais comme l’auteure continue sa série, j’ai un petit peu d’espoir.

2 Partages
Tweetez
Partagez2