L’étranger du zéphyr 1 – Kii Kanna

l etranger du zephyr 1 kii kanna
KII Kanna 紀伊カンナ
ISBN: 9782368775127
Boy’s love IDP, 2016
ISBN: 9784396783648 (JP)
Shodensha, 2015 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Shun retourne chez lui, accompagné de son petit ami. Comment vont se passer les retrouvailles?

Kii Kanna sensei continue la romance de Shun et Mio en les confrontant à la famille Hashimoto. Elle s’intéresse à l’angoisse qui perdure malgré la résolution des problèmes, aux difficultés à renouer avec sa famille après avoir fui, à préserver de l’intimité en famille ou à supporter les rumeurs. L’introduction de Fumi (7 ans) et des animaux de compagnie apporte une touche humoristique et dynamique. Le récit prend une note beaucoup plus réaliste. L’auteure continue de dévoiler les différentes souffrances du passé de Shun. En outre, elle donne un sacré caractère aux parents Hashimoto: le père est têtu voire bourru et la mère, conciliante, appuie là où cela fait mal. Le couple évolue et communique plus. Ainsi, Shun se montre de plus en plus démonstratif avec son amant. Justement, l’histoire bonus démontre ce changement quand ils étaient encore à Okinawa.

Le style shôjo de la mangaka donne beaucoup de douceur à son trait. Les visages ronds aux grands yeux un peu enfantins contrastent avec les carrures sveltes et adultes des personnages. Ces derniers affichent clairement leurs émotions, en particulier Mio quand il essaie de discuter avec le père de Shun. Les décors détaillés sont très présents. Kii sensei évite les trames d’ambiance et préfère dessiner des motifs exprimant les émotions, comme des fleurs pour le bonheur, des étoiles d’excitation et des cœurs d’affection. Elle varient beaucoup ses trames. La mise en page reste dynamique malgré un agencement plutôt classique. Les scènes érotiques évitent de montrer les détails des parties intimes. Les illustrations couleurs sont de toute beauté, dans des tons réalistes. D’ailleurs, la couverture a obtenu la onzième place au Chill Chill BL award 2016.

En résumé

Suite à la visite de Sakurako, Hashimoto Shun (27 ans) décide de rentrer chez ses parents à Hokkaido, inquiet pour la santé de son père. Son petit ami, Chibana Mio (20 ans), l’accompagne. Mais le jeune homme est terrorisé par son premier vol en avion. Arrivés à Tokyo, l’écrivain annule donc leur correspondance. En attendant le ferry, ils passent à la maison d’édition où il avait débuté, puis visitent la Tour de Tokyo. Mio n’étant pas très à l’aise avec la foule, son partenaire le rassure en montrant son affection. Mais les réactions des passants inquiètent un peu Mio. De plus, les souvenirs de Shun remontent peu à peu à la surface: son attirance pour les garçons date de l’enfance. Rejeté par un camarade de classe avant même de s’être déclaré, et sa première expérience avec un homosexuel n’ayant pu aboutir, il a alors cherché en vain à devenir normal.

En conclusion

Le one-shot précédent installait l’histoire. L’auteure approfondit vraiment son scénario et prend son temps pour développer les aventures de ce couple de plus en plus attendrissant. En effet, elle ne se focalise pas que sur la romance et prend en compte l’entourage, les relations avec les amis, la famille. Elle traite donc le vécu de l’homosexualité du point de vue de tous. Ce tome se termine sur un suspense insoutenable.

2 Partages
Tweetez
Partagez2