Le droit de rêver – Momose An

le droit de rever momose an
MOMOSE An 百瀬あん
ISBN: 9782382761076
Hana, 2022
ISBN: 9784815501259 (JP)
Media soft, 2020 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

« Si je n’avais pas fait ce cauchemar, je ne l’aurais jamais rencontré. »

Momose An sensei offre une comédie romantique douce et mignonne entre un jeune policier gentil et serviable et un salaryman surmené. Elle base la narration principalement sur Kaga mais donne le point de vue de Seto dans l’histoire bonus. Elle développe doucement les sentiments de ses personnages qui se lient d’abord d’amitié. Ainsi, le policier décrypte lentement ses sentiments grâce aux conseils de son colocataire. Mitsuki, quant à lui, homosexuel, tombe rapidement amoureux de Seto mais culpabilise de fantasmer sur son nouvel ami. Avec la fatigue, il ne distingue plus la réalité de ses rêves qui, du cauchemar, se transforment peu à peu en rêves érotiques. D’ailleurs, l’auteure joue beaucoup sur cet effet de surprise. De même, elle dynamise la relation consensuelle grâce au contraste entre les penchants pervers des deux héros avec leur caractère pur et innocent. Par ailleurs, les collègues des deux hommes apportent une touche d’humour.

La mangaka a un trait épuré, légèrement anguleux. Elle le simplifie dans les passages humoristiques, tout en l’arrondissant. Les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance appuient les émotions. Par contre, les décors situent principalement l’action. La mise en page est dynamique. D’ailleurs, Momose sensei ne distingue volontairement pas les rêves de la réalité, créant ainsi la surprise. Par ailleurs, elle ne censure pas les scènes érotiques et intègre même des coupes intérieures. Sous la jaquette, elle offre des anecdotes avec deux planches se déroulant après le chapitre 5, à lire donc à la fin. L’illustration couleur en début de tome sublime son trait.

En résumé

Kaga Mitsuki (27 ans) travaille énormément ces derniers temps. Une nuit, il débarque complètement paniqué au koban de son quartier, affirmant avoir tué quelqu’un. Le policier Seto s’occupe alors de lui et réalise qu’il a en fait fait un cauchemar. Lorsque Kaga vient le lendemain soir s’excuser, toujours autant fourbu de fatigue, il lui propose alors de venir discuter avec lui à chaque fois qu’un rêve le terrifie. Mais le salaryman, qui cache son homosexualité, craque complètement pour son nouvel ami…

En conclusion

Ce one-shot obtient la vingtième place du meilleur manga au Chill chill BL award 2021. Momose sensei maîtrise sa narration et retient donc en haleine le lecteur jusqu’à la fin. Grâce aux rêves, elle multiplie les passages érotiques tandis que le couple prend tout son temps. D’ailleurs, la relation consensuelle entre eux en devient adorable. Les personnages sont en plus tous attachants. Lire cette romance simple et mignonne vous fera sûrement sourire « niaisement » de bonheur.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez