La gloire du matin fleurit la nuit – Choco Donut et Araki Yu

la gloire du matin fleurit la nuit choco donut araki yu
CHOCO Donut チョコードナツ
ARAKI Yu あらきゆう
ISBN: 9782382761427
Hana, 2022
ISBN: ‎9784865896206 (JP)
Fusion product, 2020 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

« L’amour le temps d’un été… »

Choco Donut sensei narre une comédie romantique qui aborde pourtant le thème du deuil. Ainsi, elle dépeint les différentes réactions face au décès de quelqu’un, de l’acceptation au déni. Malgré des caractères opposés, elle fait évoluer les deux lycéens ensemble. Ainsi, le morne Yûgen qui a déjà perdu l’envie de vivre, va redécouvrir les petits bonheurs quotidiens et s’ouvrir petit à petit à son entourage. L’affable Hideto, quant à lui, garde son entrain malgré son état spectral mais réalise ses quelques défauts. Les deux lycéens se découvrent grâce à cette coopération particulière et définissent rapidement la nature de leurs sentiments. L’auteure s’intéresse donc à l’évolution d’un amour d’abord secret. Par ailleurs, elle maintient un peu de suspense en révélant au fur et à mesure les contextes de chaque protagoniste, jusque dans l’histoire bonus finale. Elle donne une touche poétique au récit avec l’observation des fleurs.

Araki Yu sensei a un trait épuré qui dégage de la douceur. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Elle rend bien les morphologies, avec le corps finement musclé de Hideto tandis que Yûgen est plus maigre. Les trames sont variées, de même que les trames d’ambiance. Par ailleurs, les flash-back se repèrent à leur fond noir. Par contre, les décors situent principalement l’action. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, la mangaka simplifie les parties intimes et les censure par des bandelettes blanches parfois recouvertes encore par un cache blanc. Elle donne le ton des chapitres à travers les illustrations au début. Sous la jaquette, elle révèle quelques copies d’écran du smartphone de Hide à découvrir à la fin.

En résumé

Ayant une constitution fragile, Yûgen participe peu aux activités de la classe et s’attire donc les quolibets de certains camarades, sauf Asahi Hideto qui vient toujours lui parler quand il passe près du terrain de sport où il s’entraîne. D’ailleurs, Yûgen apprécie la joie de vivre du lycéen, surnommé Shûto car il joue au football. Mais au début de l’été, Hideto décède frappé par la foudre. Pendant que leur professeur leur annonce la nouvelle, Yûgen remarque le fantôme de son camarade à ses côtés. D’abord apeuré de le voir et l’entendre, il fuit puis finit par s’évanouir. Une fois calmé, il accepte alors d’écouter Hide. Ce dernier lui demande donc de le libérer de ses regrets à sa place pour qu’il puisse rejoindre l’au-delà. Persuadé que Yûgen l’aime, il lui déclare d’abord ses sentiments…

En conclusion

Choco Donut sensei propose un one-shot surprenant et prenant. Elle arrive à condenser l’essentiel et à transmettre les sentiments de ses personnages. D’ailleurs, le graphisme très expressif et beau d’Araki Yu sensei, à défaut d’être original, transcrit parfaitement les émotions. Du bonheur malgré une mélancolie qui vous accompagne jusqu’à la fin. Bref, un coup de cœur!

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez