Kuroneko – Le doute 3 – Sakyo Aya

kuroneko le doute 3 sakyo aya
SAKYO Aya 左京亜也
ISBN: 9782375060780
Taifu comics, 2017
ISBN: 9784403665363 (JP)
Shinshokan, 2016 (JP)
Titre original: クロネコ彼氏のあふれ方 3
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

« Une bague? Il a cru qu’il allait pouvoir me lier avec un cadeau aussi cheap? »

Sakyo Aya sensei continue de décrypter les sentiments après une rupture et analyse le cheminement vers la réconciliation. Elle met en avant l’importance d’une discussion franche, en particulier sur les points gênants et conflictuels que le couple a tendance à taire. Kagami, profondément blessé, continue un peu à mettre à l’épreuve son bien-aimé, attendant qu’il prenne de lui-même des décisions. Le couple assume maintenant leurs disputes. Ainsi, l’auteure aborde les efforts pour reconstruire la confiance. Elle offre en bonus une petite expérimentation de vie familiale grâce à Leo. D’ailleurs, la fraîcheur et la franchise de l’enfant semblent inspirer les deux héros.

La mangaka a un trait épuré et fin qui s’arrondit légèrement. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Les trames d’ambiance accompagnent les émotions. Par contre, une large palette de trames permet de varier les effets de couleurs et d’ombres. Les décors apparaissent sur les plans larges. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Sakyo sensei censure les parties intimes avec les onomatopées et les lignes de mouvement. Par ailleurs, elle reprend une vignette mignonne en fin de chapitre. Elle offre des pages couleurs en début et en milieu de volume, dont quelques scènes sexy. Contrairement au tome précédent, la suite de l’histoire sur les mamelles de chat se trouve en fin de tome, tandis qu’une postface est sous la jaquette.

En résumé

Réfugié chez Kagami Yûjin, Shingo apprend que Keiichi avait demandé à son frère de lui préparer une bague. D’abord réticent, il avoue alors en larmes vouloir rencontrer son petit ami. Yûjin lui propose donc de l’accompagner à Hollywood pour qu’il puisse discuter franchement avec son bien-aimé. Mais Takamizawa Ei intervient pour remplacer son patron qui a du travail et doit également s’occuper de son fils. En réalité, il refuse que Yûjin rencontre Angelo. Après un long voyage lui ayant permis de bien réfléchir, Shingo croise enfin Keiichi à la fin d’un tournage. Mais l’acteur l’accueille froidement…

En conclusion

La série se bonifie au fil des tomes. Sakyo sensei équilibre parfaitement son récit entre érotisme et partage des sentiments au quotidien. Par ailleurs, ses histoires bonus permettent de détendre l’atmosphère générale tendue. Une lecture entrainante et mignonne.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

19 − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez