Kuroneko – Le doute 2 – Sakyo Aya

kuroneko le doute 2 sakyo aya
SAKYO Aya 左京亜也
ISBN: 9782375060674
Taifu comics, 2017
ISBN: 9784403665110 (JP)
Shinshokan, 2016 (JP)
Titre original: クロネコ彼氏のあふれ方 2
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

« Cette odeur si masculine qui me transperçait… J’aimerais m’en souvenir, la sentir… »

Sakyo Aya sensei s’intéresse aux éléments déclencheurs de rupture et aux sentiments contradictoires qui s’en suivent. Elle analyse le délitement du couple. Elle partage donc la narration entre Shingo et Keiichi. Le chat noir comprend mal ses propres sentiments, pollués par son grand manque de confiance. Il n’arrive donc pas à exprimer ce qu’il veut vraiment, retenu par la raison et sa fierté. Kagami, las, lâche prise et ne se bat plus, préférant patienter. Ainsi, l’auteure met en évidence l’influence néfaste sur l’harmonie du couple provoquée par le manque de communication, les blessures verbales involontaires, mais également les efforts vains unilatéraux. Elle montre également l’agressivité montante. Par ailleurs, elle fait intervenir les amis et la famille qui s’inquiètent pour le couple. Même si Shingo se réfugie dans une liberté retrouvée, il ne l’apprécie plus autant mais refuse de l’admettre.

La mangaka a un trait épuré et fin. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. D’ailleurs, elle travaille avec finesse les musculatures, encore plus appréciables dans les pages couleur. Les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance appuient les émotions. Les décors apparaissent sur les plans larges. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Sakyo sensei censure les parties intimes avec des onomatopées. Comme d’habitude, elle débute le tome par des relations charnelles en couleur. Sous la jaquette, elle continue les révélations sur le fétichisme des mamelles de chat, directement à la suite du tome précédent.

En résumé

Kagami Keiichi a décidé d’accepter le tournage d’un film aux États-Unis. Souhaitant que son petit ami se souvienne de son odeur, Shingo prend alors les initiatives durant leurs ébats. Toutefois, perturbé de ne plus sentir les phéromones du léopard, il affiche de plus en plus un air triste. Alerté par son comportement ambivalent, Kagami exige donc des explications. Devant le manque de confiance de son petit ami, il tente ensuite de le faire parler puis de le rassurer encore et encore, en vain. Mais le lendemain matin, malgré ses doutes, le chat noir préfère mettre fin à leur relation…

En conclusion

Ce tome obtient la douzième place de la meilleure série au Chill chill BL award 2017. Kagami Keiichi se classe onzième meilleur seme et Shingo quinzième meilleur uke. Sakyo sensei transmet parfaitement aux lecteurs les sentiments de ses personnages. Ainsi, elle rend assez crédible ce récit fantastique. En plus, le magnifique graphisme est expressif. Une lecture passionnante!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez