Docteur Lapin & Mister Tigre 1 – Honma Akira

docteur lapin et mister tigre 1 honma akira
HONMA Akira 本間アキラ
ISBN: 9782351808238
Taifu comics, 2014
ISBN: 9784778107864 (JP)
Shinkosha, 2009 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: un peu

La rencontre improbable entre un sérieux chirurgien et un yakuza instinctif.

Honma Akira sensei offre une comédie romantique entre un chirurgien et un yakuza. Elle joue sur le contraste des caractères et la similitude avec les animaux. Ainsi, le couard Uzuki détale comme un lapin mais n’hésite pas à se révolter quand il est acculé. De même, Nonami représente le classique yakuza autoritaire et violent, figuré par un tigre comme sur son tatouage, mais cache une facette gentille et prévenante. Il se trouve d’ailleurs complètement décontenancé devant le tremblotant médecin. Au fur et à mesure qu’ils se côtoient, leurs sentiments se développent. En parallèle, l’auteure ajoute une intrigue au sein du clan mafieux Shôwa, avec des tensions de succession. Elle fait hésiter et réfléchir ses personnages. Elle complète ce tome avec une autre histoire s’intéressant à la différence d’âge et à la manipulation d’un surdoué sarcastique mais trop tordu pour exprimer ses sentiments.

La mangaka a un trait légèrement épuré. Elle mêle à la fois un style plutôt réaliste avec un trait plus rond et doux rappelant le style shôjo, en particulier dans le traitement d’Uzuki. Elle joue également sur le contraste entre les personnages. Les représentations des deux héros en tigre et en lapin apportent une touche d’humour mignonne. Les trames d’ambiance renforcent les émotions. En revanche, les décors situent surtout l’action. La mise en page assez dynamique joue surtout sur la variété des cadrages et les vides. Honma sensei ne détaille pas les scènes érotiques. Sous la jaquette, elle offre un yonkoma sur ses chats.

En résumé

Docteur lapin et Mister tigre / Pourquoi simplement un tigre?: Un soir, le chirurgien Uzuki Yukihiro trouve un yakuza blessé par balle dans une ruelle. Bien qu’apeuré, il le soigne car le gangster, tatoué d’un tigre, refuse qu’il appelle une ambulance. Il est également surpris de le voir prendre soin d’un chat abandonné malgré son état. Mais le lendemain, le yakuza Nonami recherche dans le CHU une certaine Suzuki qui l’aurait sauvé. Il n’hésite pas à faire interner de force son collègue Taka. Toutefois, il n’a qu’un vague souvenir de son coup de foudre: d’après lui, elle ressemblerait à un lapin. Uzuki a la malchance d’être désigné responsable du faux patient. Même s’il collabore en donnant la liste des personnels féminins, il redoute à chaque instant les représailles. Pourtant, il arrive parfois à tenir tête au yakuza. Mais un soir, le tigre a retrouvé son petit lapin…
Ça s’écrit mensonge, mais ça se lit vérité / Manhood child: Plus jeune, Nagatama Kyôhei (36) s’occupait de son petit voisin Kazushi Koremori (19) et lui donnait des cours. Mais un jour, il apprend que ce dernier part aux États-Unis, étant surdoué. Kazushi lui vole alors un baiser avant de partir. Était-ce pour se moquer de lui?

En conclusion

Une histoire mignonne et touchante, avec des personnages qui ont conscience de leurs différences, du danger de se fréquenter mais dont l’attirance prend le dessus. Même si l’approche semble conventionnelle, j’apprécie la dynamique qui se construit entre les deux héros et leur évolution.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez