Devil’s honey – Natsume Isaku

devil s honey natsume isaku
NATSUME Isaku
ISBN: 9782351806753
Taifu comics, 2012
ISBN: 9784799710395 (JP)
Libre, 2011 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: si on s'ennuie

Un délinquant? Non, un diable craquant!

Natsume Isaku sensei aborde avec humour une romance entre un professeur doué en arts martiaux et un élève bagarreur. Elle pose rapidement la question de l’interdit, obligeant Sugaya a réfléchir sur son attirance, ses sentiments et sa situation. Comme Yoshino est naturellement direct et familier avec son professeur, son comportement brouille leur relation. Son admiration évolue doucement vers le sentiment amoureux, avec des questionnements. D’ailleurs, divers évènements les poussent au rapprochement, même si le professeur tente de résister à la tentation. La narration alterne entre les deux héros, permettant ainsi de comprendre l’avancée de leurs réflexions. L’auteure s’intéresse également au jugement sur l’apparence, au manque de pédagogie de certains enseignants qui ne jurent que par l’élite, aux difficultés de communication et des limites entre professeurs et élèves.

La mangaka a un trait facilement reconnaissable, épuré et simple. Son style est typiquement shôjo. Les trames d’ambiance alternent avec les décors. La mise en page est dynamique. Pour les scènes érotiques, Natsume sensei ne montre pas les détails, jouant sur les cadrages. Elle censure les parties génitales en ne les dessinant pas. En bonus, elle offre une courte histoire narrant les aventures de son chien chez le vétérinaire.

En résumé

Le professeur d’éducation physique Sugaya Toshimitsu rêvait de travailler dans sa région. Néanmoins, il déchante un peu entre des supérieurs méprisants, des élèves impertinents et des parents d’élèves hautains. Pourtant, il a la côte auprès des mères de famille. Le proviseur et son adjoint Murase lui confient alors la surveillance des délinquants du lycée, menés par Yoshino Tatsumi, surnommé le démon des couloirs. Mais le professeur se rend vite compte que les rumeurs sont exagérées. Certes, l’adolescent a tendance à se battre quand on le provoque mais il est très gentil. Étonnamment, l’étudiant accepte de lui obéir après une démonstration de prise d’arts martiaux. Mais le professeur est de plus en plus séduit par son élève. En plus, ce dernier lui voue une admiration sans bornes depuis qu’il l’aurait sauvé plus jeune…

En conclusion

Cette comédie romantique légère n’approfondit malheureusement pas les questionnements intéressants qu’elle soulève. En plus, la fin semble un peu précipitée. Toutefois, j’ai passé un excellent moment à sa lecture. Un one-shot sans prétention qui se laisse lire et qui plaira principalement aux fans de l’auteure.

1 Partages
Tweetez
Partagez1