Dans les coulisses de HomeRoom 2 – Koshiora Tsubame

dans les coulisses de homeroom 2 koshiora tsubame
KOSHIORA Tsubame 腰オラつばめ
ISBN: 9782382761410
Hana, 2022
ISBN: 9784861238185 (JP)
Brite, 2019 (JP)
Titre original: 俺たちナマモノ?です 下
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

« Je me fichais de savoir quand ou comment mais je voulais continuer à passer du temps avec lui. »

Koshiora Tsubame sensei continue de mettre en abyme les fantasmes des fujoshi. Elle se tourne même en autodérision dans l’interview de ses héros en début de tome. D’ailleurs, elle continue d’enchaîner les gags et les quiproquos. La narration s’appuie surtout sur Hibiki qui révèle un peu son passé. Les deux héros qui ont toujours travaillé ensemble, découvrent de nouvelles émotions avec leur prise de distance forcée. Rui réalise enfin ses sentiments. Par ailleurs, Yun et Haruka secouent avec humour le duo. De même, les managers Yoshikawa et Kokonoe dévoilent leur côté calculateur et manipulateur. Ainsi, l’auteure aborde l’amour à sens unique, le côté versatile des fujoshi qui complexifie l’anticipation des marchés possibles. Elle équilibre la communication au sein du couple, rendant les rapports plus consensuels.

La mangaka a un trait épuré de style shôjo. Elle porte un soin particulier aux costumes. Par ailleurs, elle exagère les expressions dans les passages humoristiques, abusant souvent des personnages transformés en SD. Quand les protagonistes rougissent, les hachures envahissent leur visage et apparaissent même à l’arrière de la tête. Les décors alternent avec les trames d’ambiance très graphiques. De même, les autres trames sont équilibrées. Par contre, la mise en page dynamique est parfois chargée. Dans les scènes érotiques, Koshiora sensei censure à peine les parties intimes légèrement translucides avec une très fine bandelette blanche. Elle dessine aussi des coupes intérieures. Les couvertures du tome 1 et 2 mises côte à côte forment une seule illustration.

En résumé

Tachibana Rui manque d’entrain depuis qu’il ne voit plus aussi souvent Shinjô Hibiki. Yun se montre câlin avec lui et en profite pour faire un selfie surprise. Il le poste immédiatement sur ses réseaux sociaux. De son côté, en voyant la photographie, Hibiki ressent de l’agacement. En plus, il supporte de moins en moins les taquineries de Haruna. Il prend alors une pause et se remémore sa première rencontre avec Rui…

En conclusion

Koshiora sensei continue de nous amuser dans ce tome, ajoutant néanmoins un peu plus de sentiments et de tendresse entre les deux héros. J’adore les bouilles des personnages en SD! Intriguée par le mystère autour de Yoshikawa, j’attends avec impatience la suite. Une lecture détente, drôle et érotique. Alors vous êtes team Hibirui ou team Yunrui et Hibiharu?

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf − dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez