Cafe men ! – Takagi Ryo

cafe men takagi ryo
TAKAGI Ryo 高城リョウ
ISBN: 9782351809877
Taifu comics, 2016
ISBN: 9784199605673 (JP)
Tokuma shoten, 2013 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandantion: beaucoup

Bienvenue dans le salon de thé « La Maison » tenu par de beaux hommes aux airs angéliques… ou pas?!

Takagi Ryo sensei développe trois histoires d’amour se déroulant dans ce salon de thé chic et cosy. Elle allie l’humour à la romance en jouant sur les quiproquos et présente des personnages aux caractères bien trempés. Le thème principal pourrait être l’amour par des sadiques! Trois couples se forment durant ce one-shot, tout en conservant une continuité générale de l’histoire. Il est amusant de voir les deux frères se surprotéger l’un l’autre, embarquant leur entourage dans leurs petites folies. Alors que Haruka et Ôya semblent tenir tout de même le rôle principal de ce volume, les personnalités de Nanase et Hibiki leur voleraient presque la vedette.

La mangaka équilibre avec harmonie le jeu des trames et des décors, même quand ils sont minimalistes, pour illustrer l’ambiance générale de ses cases ou accompagner l’expressivité des personnages. Pour les scènes érotiques, elle évite de se censurer en jouant au maximum sur les angles. Son graphisme plutôt anguleux, aux traits fins, accentue le style éphèbe de ses personnages.

En résumé

Ôya est tout heureux de pouvoir travailler dans le café tenu par son frère, Hisaya Nanase, lieu rempli de souvenirs où, trois ans avant, il avait échangé son premier baiser avec le beau Haruka Kujô, le décorateur raffiné de la boutique. Alors qu’il est en plein ménage, il est interpellé par un grand décoloré en blond vulgaire qui semble être le petit ami de son frère. Décidé à protéger son aîné de ce voyou, l’étudiant est troublé en remarquant que ce gêneur a la même couleur d’yeux que son premier amour…
Minato a juré de se venger de son principal concurrent, le pâtissier Hibiki Nariyama, mais il a tellement de mal à ne pas fondre devant les gâteaux au chocolat de son rival!
L’écrivain débutant Takatsugu est tombé amoureux du sourire du patron du salon de thé « La Maison » et profite d’un petit boulot de serveur pour passer plus de temps à ses côtés. Mais sous cet air angélique se cache en réalité un véritable sadique démoniaque…

En conclusion

L’auteure m’a surprise avec les tempéraments de Nanase et Hibiki et en ne formant pas le couple que m’inspirait la lecture des premiers chapitres!

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez