Sasaki et Miyano 5 – Harusono Shou

sasaki et miyano 5 harusono shou

HARUSONO Shou 春園ショウ
ISBN: 9782382124208
Akata, 2023
ISBN: 9784040657790 (JP)
Kadokawa, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« J’attendrai autant de temps qu’il le faudra. »

Harusono Shou sensei fait avancer un peu plus la romance entre Sasaki et Miyano. Ainsi, Mya analyse sincèrement la nature de ses sentiments, prenant son temps, car il ne souhaite pas blesser son ami. Sasaki patiente et fait beaucoup d’efforts pour réfréner ses pulsions, réfléchissant aux limites de ses gestes pour ne pas gêner, ni influencer son ami. Le festival est prétexte à quelques passages humoristiques mais également romantiques, reprenant les clichés des romances lycéennes. Les amis soutiennent à leur manière le couple, comme Hanzawa Masato et Hirano qui sont de bons conseils et Ogasawara Jirô qui les guide indirectement par ses questions. Kuresawa apporte une touche humoristique en se spécialisant dans les BL pour sa petite amie. L’auteure continue de présenter l’univers du BL avec les adaptations cinématographiques. Elle offre une histoire bonus sur Kagiura et Hirano durant le festival.

La mangaka a un trait épuré et fin de style shôjo. Elle donne tout de même du relief grâce à des contours très épais et simplifie son trait dans les passages humoristiques. Elle dessine de grands yeux expressifs et utilise de larges hachures envahissant le visage pour les rougissements. Les décors alternent avec les trames d’ambiance tandis que les autres trames sont équilibrées. Harusono sensei alterne entre yonkoma et mise en page classique. Elle offre parfois quelques vignettes au style audacieux, par exemple la scène au cinéma avec un découpage cinématographique des mouvements et des bandes de film sur les côtés. Comme dans le tome précédent, elle présente les personnages à la fin. Les illustrations en frontispice reprennent la même palette de couleur que la couverture. Sous la jaquette, deux planches complètent l’histoire du rencard entre Sasaki et Miyano, à lire donc à la fin.

En résumé

Alors que le festival culturel du lycée approche, Sasaki Shûmei demande à Miyano Yoshikazu de ne pas participer au concours de cross-dressing puis l’enlace. Même s’il demande à son ami de ne pas tenir compte de ce qu’il vient de dire, Mya s’interroge de plus en plus sur les sentiments profonds de Sasaki et sur ce qu’il ressent lui-même. Toutefois, il n’arrive toujours pas à distinguer l’amour de l’amitié. Désirant participer au concours, il en fait part à son ami et en profite pour l’inviter à une balade à deux durant le festival. Shûmei confie alors à Hirano Taiga qui a surpris leur conversation, qu’il souhaite encore patienter…

En conclusion

Harusono sensei excelle pour décortiquer les sentiments de ses personnages. Elle incite le lecteur à réfléchir avec eux et développe d’ailleurs une relation bienveillante. J’adore voir Sasaki et Miyano s’interroger sans cesse puis accepter simplement l’évidence après une mûre réflexion. Une lecture aussi douce que du miel, aussi tendre que de la guimauve et qui fait du bien au cœur!

Sasaki et Miyano 4 – Harusono Shou

sasaki et miyano 4 harusono shou
HARUSONO Shou 春園ショウ
ISBN: 9782382124055
Akata, 2022
ISBN: 9784040651866 (JP)
Kadokawa, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« J’ai déjà vu cette situation dans un boy’s love… »

Harusono Shou sensei continue de développer les spécificités du BL, comme par exemple le langage spécifique parfois incompréhensible par les non-initiés. Par ailleurs, elle aborde différentes formes d’amour à travers les couples de la série. Ainsi, elle montre l’amour dévoué de Kuresawa pour divertir sa petite amie hospitalisée, les disputes amoureuses d’Ogasawara avec sa petite amie Eimi, l’amour à sens unique de Kagiura pour Hirano Taiga. Miyano s’interroge et prend petit à petit conscience de ses propres sentiments pour son nouvel ami. D’ailleurs, il réalise qu’il surmonte son complexe grâce à lui. Sasaki Shûmei, quant à lui, exprime maintenant franchement ses sentiments, dont sa jalousie, tout en restant bienveillant. L’auteure met également en avant Hanzawa Masato qui cumule les fonctions dans le lycée. En introduisant Makimura Nao, elle révèle un peu le passé de Mya. Elle offre également trois histoires bonus mettant en avant les personnages secondaires.

La mangaka a un trait épuré et doux au contour plus épais, dont la rondeur donne une touche shôjo. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Comme dans le tome précédent, elle alterne entre les yonkoma et une mise en page plus traditionnelle mais dynamique. Les décors apparaissent sur les plans larges. Les trames sont variées et les trames d’ambiance renforcent les émotions. De même, les flash-back se repèrent à leur fond gris. Sous la jaquette, Harusono sensei révèle la première rencontre entre les deux héros. Par ailleurs, elle présente les personnages en fin de tome. Les illustrations en début de chapitre montrent le quotidien des personnages. Il y a parfois des petites anecdotes en fin de chapitre. La première page débute par un yonkoma en couleur qui se démarque un peu du reste du récit.

En résumé

Pour la fête culturelle du lycée, Miyano Yoshikazu participe au cross-dressing, élu par sa classe. Mais le lycéen qui complexe sur son visage efféminé se montre d’abord réticent. Toutefois, il cède à condition que la tenue ne soit pas trop féminine. En plus, ses camarades Kuresawa Tasuku puis Tashiro Gonzaburô lui proposent leur aide pour surmonter cette épreuve…

En conclusion

Dans sa postface, Harusono sensei annonce la sortie d’un roman sur Kagiura et Hirano. Elle prend son temps pour développer cette romance. C’est lent, très lent, et pourtant j’adore! En effet, avec tous les couples d’adolescents, aussi bien hétérosexuels que homosexuels, qui s’interrogent sur le sentiment amoureux, cette série s’inscrit un peu plus dans la réalité et leurs relations bienveillantes deviennent passionnantes. Bref, une lecture douce et entrainante qui réchauffe le cœur.

Sasaki et Miyano 3 – Harusono Shou

sasaki et miyano 3 harusono shou
HARUSONO Shou 春園ショウ
ISBN: 9782382122693
Akata, 2022
ISBN: 9784040695297 (JP)
Kadokawa, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« Est-ce que ce que je ressens est bien de l’amour? »

Harusono Shou sensei continue de présenter les spécificités du genre BL à travers les discussions de ses deux héros, rappelant au passage les comportements fictifs à ne pas reproduire dans une réelle relation. Elle commence également à développer leur romance. Ainsi, Miyano analyse ses sentiments et s’interroge sur sa relation particulière avec Sasaki suite à sa déclaration. Comme il complexe sur son visage aux traits efféminés, il n’apprécie guère les compliments sur son physique. Shûmei exprime franchement mais maladroitement ce qu’il ressent. Toutefois, étant attentif à son ami, il respecte constamment ses réactions. Par ailleurs, le sommaire montre que le temps s’écoule plus lentement. Kuresawa et Tashiro apportent également des touches d’humour. Comme dans le tome précédent, l’auteure présente dans l’histoire bonus, les aventures de Hirano et son colocataire mais, cette fois, elle aborde le point de vue de Kagiura Akira.

La mangaka a un trait épuré de style shôjo qu’elle simplifie et arrondit dans les passages humoristiques, donnant un effet SD à ses personnages. Elle utilise également les caractéristiques graphiques des séries publiées sur le web comme les bulles colorées et les contours plus épais. Elle dessine aussi de grands yeux expressifs. En plus, les protagonistes rougissent facilement. Par ailleurs, les décors très présents et détaillés, s’estompent autour des personnages. Les trames sont variées. De même, les trames d’ambiance, très graphiques, ajoutent un côté mignon général. Harusono sensei alterne les yonkoma et la mise en page dynamique des narrations classiques. Elle présente les personnages en fin de tome. Elle transforme la page en couleurs du début de tome en petit film, jouant avec le découpage. Sous la jaquette, deux planches offrent des anecdotes sur le chapitre 15, avec la version de Sasaki puis de Miyano.

En résumé

Durant le festival du sport, Miyano Yoshikazu se rafraîchit après sa course. Sasaki Shûmei l’interpelle puis l’incite alors à prendre une pause avec lui à l’ombre. Mya apprécie de plus en plus de pouvoir parler de ses passions normalement avec son ami. D’ailleurs, face au comportement habituel de ce dernier, il a l’impression d’avoir rêvé l’aveu de ses sentiments d’amour dans le train. Pourtant, au cours de la conversation, Sasaki réitère sa déclaration…

En conclusion

Harusono sensei partage le succès de sa série dans sa préface en annonçant la sortie d’un drama CD et l’obtention de la 5ème place du meilleur manga web. En effet, elle offre vraiment une tranche de vie décryptant la différence entre fiction et réel dans le BL. Ses personnages attachants s’interrogent, analysent, prennent leur temps pour comprendre leurs émotions, le sentiment amoureux, la différence entre amitié et amour. L’environnement bienveillant permet d’apporter un regard extérieur au couple. Une lecture douce et chaleureuse qui berce le cœur!

Sasaki et Miyano 2 – Harusono Shou

sasaki et miyano 2 harusono shou
HARUSONO Shou 春園ショウ
ISBN: 9782382122457
Akata, 2022
ISBN: 9784040691619 (JP)
Kadokawa, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« Depuis ce jour, je ne peux pas m’empêcher de le trouver classe… »

Harusono Shou sensei confronte beaucoup ses personnages aux situations stéréotypées des BL, ajoutant une touche humoristique à sa romance. Elle développe doucement la prise de conscience de Sasaki et Miyano. Ainsi, les deux lycéens s’interrogent sur la différence d’âge, leur comportement parfois ambigu prêtant à confusion. Chaque évènement est prétexte à faire rougir les deux héros. Par ailleurs, Sasaki a de plus en plus de mal à se retenir et expérimente la jalousie et la possessivité. De même, Miyano réfléchit à la différence entre fiction et réalité, comprenant petit à petit les sentiments profonds de son ami. L’auteure développe un peu plus les personnages secondaires. En comparant les réactions d’Ogasawara Jirô et Kuresawa Tasuku, elle met en avant l’approche différente d’un garçon confronté à sa petite amie fan de BL. Dans un chapitre bonus, elle révèle un peu la relation particulière qu’entretient Hirano avec son colocataire Kagiura Akira.

La mangaka a un trait épuré de style shôjo qu’elle simplifie dans les passages humoristiques. Toutefois, les personnages sont facilement reconnaissables. Les trames d’ambiance, très graphiques, alternent avec les décors. Contrairement au tome précédent, les saynètes en fin de chapitre donnent simplement une petite anecdote sur l’histoire. Harusono sensei continue de mélanger yonkoma et mise en page classique. Elle présente plus en détail les personnages en fin de tome. Sous la jaquette, elle annonce la prépublication de la série avec un yonkoma et une illustration. Par ailleurs, le volume débute par une petite scène en couleur en rapport avec la couverture. Le sommaire donne encore une chronologie très pratique pour situer les évènements qui se déroulent assez rapidement.

En résumé

Tôt un matin, Miyano Yoshikazu croise Sasaki Shûmei qui a été convoqué par Hirano Taiga. Ce dernier l’aide à réviser car ses notes sont mauvaises. Mais comme Hirano a du retard, Sasaki invite son ami à discuter de leurs dernières lectures. En buvant son café, Yoshikazu se brûle la langue et Mya ne peut alors s’empêcher d’imaginer une situation BL. En effet, les personnes sensibles de la langue seraient soi-disant maladroites en baiser. Quand Sasaki lui propose malicieusement d’essayer, le lycéen d’abord surpris, commence à s’interroger sur les sentiments de son ami. Le soir, en allant lui donner la suite du manga, il surprend une conversation entre Sasaki et un ami qui lui reproche de lire des boy’s love. Toutefois, Shûmei défend sa nouvelle passion…

En conclusion

Dans ce tome, la série prend un certain rythme alternant humour et émois. Par ailleurs, Harusono sensei dépeint avec finesse les interrogations qui touchent les adolescents. Même si elle n’approfondit pas les thèmes qu’elle aborde, elle offre une romance toute douce, agréable à lire, avec des personnages très attachants. Pour ma part, je suis complètement conquise!

Sasaki et Miyano 1 – Harusono Shou

sasaki et miyano 1 harusono shou
HARUSONO Shou 春園ショウ
ISBN: 9782382122440
Akata, 2022
ISBN: 9784040684710 (JP)
Kadokawa, 2016 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« Quand les boy’s love permettent à un lycéen de vivre la plus parfaite des romances.

Harusono Shou sensei nous invite à partager le quotidien de deux lycéens friands de boy’s love. Elle développe à la fois des thèmes par chapitre ainsi qu’un fil rouge évolutif sur la relation entre les deux héros. De même, elle analyse les premiers émois de l’adolescence. Malgré sa tête de voyou, Sasaki est gentil et ouvert d’esprit. Miyano, quant à lui, a du mal à assumer ouvertement sa passion mais est heureux de rencontrer enfin un autre garçon qui s’y intéresse. Ainsi, seuls un groupe d’amis proches connaissent leur intérêt pour ce genre littéraire. A travers leurs aventures, l’auteure aborde divers sujets comme le jugement extérieur, l’acceptation de la différence, le comportement des fans de BL, le vocabulaire particulier qu’ils utilisent. De même, elle joue sur les situations BL pour titiller l’imagination des lecteurs. Sasaki réalise petit à petit son attirance pour Miyano et y réfléchit beaucoup.

La mangaka a un trait épuré de style shôjo, très doux et mignon. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Elle dessine des yeux assez grands mais très expressifs. Les trames d’ambiance, très graphiques et nombreuses, participent complètement au récit, renforçant l’aspect évanescent des pages. Ainsi des triangles, pois, fleurs, envahissent les scènes. De même, les décors apparaissent sur les plans larges mais deviennent de simples silhouettes derrière les trames. Des cases blanches au cadre épais, en superposition, introduisent les flash-back. Harusono sensei utilise une mise en page hybride, mêlant yonkoma et agencement classique. Elle narre également une histoire parallèle sur le festival culturel en deux cases à la fin des chapitres. Elle révèle les prénoms de ses personnages en fin de tome. Par ailleurs, le manga débute par une page couleurs. Sous la jaquette, il y a encore deux yonkoma apportant des anecdotes sur Hirano Taiga et Kuresawa Tasuku.

En résumé

Un jour, Miyano Yoshikazu aperçoit un élève qui se fait harceler et cherche à joindre du secours. Apparaît alors Sasaki Shûmei qui l’arrête dans son élan puis s’occupe des voyous. Trois mois plus tard, les deux lycéens ont sympathisé et apprennent à se connaître petit à petit. Miyano a du mal avec le côté tactile de Sasaki, surtout qu’il complexe sur son visage efféminé. En effet, le jeune lycéen est fan de boy’s love et a peur que les actions de son ami prête à confusion dans ce lycée pour garçons. Mais à force de l’entendre utiliser un vocabulaire inconnu, Sasaki demande à Mya de lui conseiller une de ses lectures préférées. Et à la grande surprise de ce dernier, il trouve le manga très intéressant…

En conclusion

Harusono sensei prend tout son temps pour développer son récit et s’attarde surtout sur la vie scolaire et l’amitié. Ce titre est à la fois une bouffée rafraichissante de douceur, de bienveillance et de bonheur qu’un moyen de découvrir l’univers du boy’s love. L’adaptation animée rend d’ailleurs très bien cette ambiance. J’aime beaucoup le temps précisé dans le sommaire au-dessus des chapitres, permettant de mieux se situer dans l’avancée du récit. En plus, adorant les yonkoma, j’adhère complètement au récit mais ce style pourra décontenancer certains lecteurs. Le couple est adorable et j’ai juste envie de suivre leurs aventures avec passion.

Copyright © 2023