Roses et champagne 2 – Zig et Ttung gae

roses et champagne 2 zig ttung gae

ZIG
Ttung gae
ISBN: 9782382882023
Kbooks, 2024
Webtoon
Ero-mètre: pudique
Recommandation: un peu

« Il tue et manipule avec la grâce d’un ange… »

Ttung gae complexifie l’intrigue en entrecoupant l’affaire suivie par Iwon avec celle de César. Les indices semés au fur et à mesure densifient les informations accessibles aux lecteurs qui peuvent ainsi construire leurs propres conjectures. En effet, l’introduction de nouveaux personnages, tel que le parrain Mikail Lomonosov, permet de découvrir l’univers dangereux auquel se confronte Sergueïev depuis l’enfance. Le comportement ambigu du capricieux mafieux crée tension et humour, d’autant plus que l’avocat ne se laisse pas faire. L’auteur.e rappelle constamment la relation particulière qui lie les deux hommes qui cèdent peu à peu à leur attirance tout en faisant passer avant tout leur intérêt personnel. Comme dans le tome précédent, iel s’intéresse à l’alchimie qui se crée entre eux malgré leurs différences sociales. Les chantages et négociations des deux héros pour se temporiser l’un l’autre détendent l’atmosphère un peu violente.

Ttung gae a un trait épuré et anguleux qu’iel simplifie dans les passages humoristiques, arrondissant les visages. La palette de couleurs se rapproche des tons réalistes et évite ainsi les fantaisies. Par ailleurs, les couleurs d’ambiance alternent avec les décors soignés. Ces derniers deviennent flous en arrière-plan pour ne pas surcharger les vignettes. Les flash-back se repèrent à leur fond noir. La mise en page est plutôt classique. Toutefois, l’agencement des cases et des phylactères provoquent parfois quelques hésitations sur le sens de lecture. De même, le manque d’ellipses ne permet pas de distinguer clairement les changements de temps et l’enchainement de différents évènements. Toutefois, cela reste compréhensible.

En résumé

Jeong Iwon surprend un intrus dans sa chambre et tente de l’arrêter, ou au moins de voir son visage. Malheureusement, il est assommé. Quand il reprend ses esprits, le maître d’hôtel Igor et les gardes de la résidence ont appelé un médecin, l’avocat saignant abondamment de la tête. Une fois César Sergueïev présent, il envoie tout le monde à la recherche de l’intrus. Heureusement, les documents confidentiels cachés par Iwon n’ont pas disparu. Toutefois, l’avocat soupçonne quelqu’un impliqué dans l’affaire qu’il traite…

En conclusion

Ttung gae alterne avec aisance humour, action et tension. Son graphisme s’adapte également aux différentes ambiances, jouant sur le trait et les couleurs. La lecture s’en retrouve simplifiée. J’aime la dynamique entre Iwon et César dont la relation s’équilibre au fur et à mesure. Pour moi, la suite sera une surprise car je n’avais pas eu le temps de la lire en numérique. Hâte!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024