Romantic lament 2 – Sato Sanayuki

romantic lament 2 sato sanayuki

SATO Sanayuki 佐藤さなゆき
ISBN: 9782382764251
Hana, 2023
ISBN: 9784796415682 (JP)
Kaiohsha, 2023 (JP)
Titre original: ロマンチック・ラメント sequel
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

« L’amour n’a rien à voir avec le destin. »

Sato Sanayuki sensei continue de développer sa romance omegaverse confrontant le destin et l’amour. Comme dans le tome précédent, elle aborde la force des sentiments, l’influence des phéromones confondue avec le destin, les difficultés rencontrées par les âmes sœurs. Avec Nanase, elle introduit le point de vue d’un bêta et son incompréhension face aux réactions aux phéromones. Par ailleurs, Tachibana a une vision idéalisée des âmes sœurs et du destin. Il se retrouve alors confronté aux refus d’Asahi et d’Akiomi qui vont l’obliger à se remettre en question. D’ailleurs, l’auteure met en avant les doutes et les peurs qui ébranlent la confiance d’un couple pourtant solide. Elle dépeint avec finesse le sentiment de culpabilité et les quiproquos qui peuvent naître à cause du manque de communication. Par ailleurs, elle montre les discriminations qui peuvent encore persister envers les omégas.

La mangaka a un trait épuré assez classique avec une touche shôjo quand des hachures envahissent totalement les visages lors des rougissements. Elle dessine des contours épais qui apportent un peu de relief. Par ailleurs, elle simplifie son trait dans les passages humoristiques. Les trames utilisées avec parcimonie, ont une dominante claire. Les trames d’ambiance accompagnent les émotions. Les décors apparaissent sur les plans larges. Les fonds noirs indiquent les cauchemars. La mise en page est dynamique. Sato sensei ne censure pas les scènes érotiques. Elle dessine même des coupes intérieures. Dans les illustrations en début de chapitre, elle donne le ton du récit.

En résumé

Depuis que l’alpha Ban Akiomi s’est apparié avec l’oméga Asahi, il aime prendre soin de lui. Il profite alors du moindre instant de liberté à l’université pour le nourrir ou le marquer. Ayant fini ses cours plus tôt, Asahi essaie de rejoindre son petit ami mais, en chemin, percute un nouvel alpha, immédiatement sensible à son odeur. Il préfère donc fuir, Akiomi finissant tard. Toutefois, quand l’alpha sent les phéromones d’un rival sur son petit ami, il panique. Le lendemain, Asahi trouve Akiomi en grande discussion avec un beau bêta, Ebihara Nanase, qui semble bien familier. Ils sont également rejoints par l’alpha percuté la veille et ami de Nanase, Tachibana Asuma. Ce dernier, persuadé qu’Asahi lui est destiné, se déclare soudain.

En conclusion

Sato Sanayuki sensei propose une suite qui n’apporte pas grand chose de plus mais qui permet toutefois de découvrir ce que deviennent Asahi et Akiomi. Elle creuse d’ailleurs un peu plus son sujet, pour notre plus grand plaisir. En plus, son graphisme est toujours aussi agréable. Malgré la surprise passée sur le traitement original de cet omegaverse, j’apprécie toujours ma lecture, avec les questionnements qu’apporte ce récit. C’est un plaisir de retrouver ce couple qui se construit entre douleurs et bonheurs.

Copyright © 2024