Remnant jujin omegaverse 1 – Hasumi Hana

remnant jujin omegaverse 1 hasumi hana
HASUMI Hana 羽純ハナ
ISBN: 9782375061787
Taifu comics, 2020
ISBN: 9784866570228 (JP)
Frontier works, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Bien que les omega ne sont que des « poules pondeuses », Dahto fait face à sa cruelle destinée.

Dans ce spin-off de Pendulum jujin omegaverse, Hasumi Hana sensei développe l’histoire de Judas et Dahto qui se retrouvent unis par un lien spirituel malgré leurs sentiments non partagés. Elle apporte une touche personnelle au genre de l’omegaverse en introduisant une hiérarchie entre les omega. Entre rejet, soif de liberté et destinée, Dahto expose ses points de vue. L’auteure s’attarde particulièrement sur l’étrange relation qui se noue entre le Bestial et l’humain, alternant attirance et chamailleries. Elle introduit également une autre approche de la première rencontre avec Kai. Le flegmatique Baron apporte un peu d’humour avec ses remarques sarcastiques.

Le graphisme de la mangaka est plutôt beau, avec un travail appuyé sur les regards. Elle se focalise sur certains détails. Les cadrages dynamiques accompagnent le rythme de la lecture, jouant sur les angles de vue, les formes et les séquences. De même, les trames d’ambiance et les décors sont assez travaillés et variés. La page peut parfois sembler chargée. Sous la jaquette, deux planches amusantes mettent en scène le quotidien de Dahto et détendent un peu l’atmosphère. Les scènes érotiques sont censurées simplement par l’absence des organes génitaux.

En résumé

Dans la vieille ville de Barnerude, les orphelins omega Dahto et Bella ont été recueillis dans une église. Rêvant de vivre libre avec sa sœur, l’adolescent gagne de l’argent en se prostituant. Un jour, il découvre que le prêtre participe en réalité à un trafic, le surprenant en train de vendre son ami Furio. Quand Bella a ses premières chaleurs, l’aîné décide de profaner la tombe de sa mère pour récolter de quoi acheter des pilules retardatrices. Cependant, un bon samaritain l’arrête et lui donne un peu d’argent. Par la suite, en cherchant du travail, l’orphelin reçoit une proposition louche où des Bestials sont forcés de s’accoupler à des omega. Dahto réussit à fuir grâce à une descente de police mais Judas, son bienfaiteur, l’arrête. Soudain, ses chaleurs se déclenchant, le Bestial isole l’omega dans une demeure puis finit par le mordre, ne résistant plus à ses phéromones.

En conclusion

Ce premier tome pose les bases de la relation tendue entre Dahto et Judas. On découvre donc l’adolescence de l’omega. J’adore le trait de Hasumi sensei. Pour moi, cette série surpasse en qualité scénaristique et graphique Pendulum jujin omegaverse. D’ailleurs, la relation est moins idyllique et le ton légèrement dramatique, plus adulte. La fin ouverte rend insoutenable l’attente du prochain tome!
Mise à jour: Avec seulement ces deux volumes, la série est déjà classée dix-huitième au Chill Chill BL award 2018.

4 Partages
Tweetez
Partagez4