Pornographer – Marukido Maki

pornographer marukido maki
MARUKIDO Maki 丸木戸マキ
ISBN: 9782368775523
Boy’s love IDP, 2017
ISBN: 9784396783822 (JP)
Shodensha, 2016 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

Un écrivain qui abuse de l’innocence d’un étudiant pour oublier sa solitude.

Ce one-shot est le premier volume relié de Marukido Maki sensei. A l’origine, c’était un dôjinshi. Malgré le titre sulfureux, l’auteure s’intéresse principalement à la manipulation, au mensonge et à la solitude. Son scénario travaillé met en valeur la littérature, le travail d’écriture, la peur de la page blanche et mélange fiction et réalité. De la sensualité se dégage des personnages et des dialogues. Le caractère extrême de Kijima aurait pu le rendre haïssable mais l’évolution de sa relation avec Kuzumi rend ce couple touchant. L’épilogue propose un happy end différent des poncifs habituels. Le manga a été adapté en drama en 2018.

La mangaka a un graphisme agréable, assez réaliste. Elle travaille beaucoup les expressions du regard. Bien que ses cadrages restent classiques, elle utilise beaucoup les trames d’ambiance. Elle parsème des indices visuels au fil des chapitres dénonçant les mensonges du pornographe. Alors que les textes dictés par l’écrivain sont très érotiques, voir licencieux, les images n’expriment que l’essentiel. Même les fantasmes de Kuzumi restent sobres.

En résumé

Kuzumi Haruhiko, étudiant, a renversé à vélo le piéton Kijima Renjirô (de son vrai prénom Rio), écrivain de romans érotiques. En tort, sans assurance et sans le sous, il accepte de travailler pour le romancier jusqu’à ce que sa main guérisse. Mais son innocence va se confronter à une tâche plus difficile qu’il ne l’avait imaginée: les textes obscènes dictés par la belle voix du pornographe ne le laissent pas indifférent…

En conclusion

Ce titre a obtenu la seconde place du meilleur nouveau venu au Chill Chill BL award 2017. Il ne faut pas se fier au titre; la relation et les sentiments priment sur l’érotisme. Par contre, les dialogues pornographiques peuvent choquer certains lecteurs.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez