Le théâtre des fleurs 6 – Natsume Isaku

le theatre des fleurs 6 natsume isaku
NATSUME Isaku 夏目イサク
ISBN: 9782375063095
Taifu comics, 2022
ISBN: 9784403667558 (JP)
Shinshokan, 2020 (JP)
Titre original: 花恋つらね6
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: absolument

Gensuke et Sôgorô vers l’âge adulte.

Natsume Isaku sensei prend un ton plus sérieux pour aborder les problèmes auxquels est confronté le couple de jeunes acteurs. Après un passage romantique permettant de découvrir Okinawa, elle s’intéresse à la fin des études, au plein engagement des acteurs dans leur carrière, à la question de l’image publique mais également au poids de l’héritage artistique. En effet, le kabuki fonctionne encore de manière très traditionnelle, avec des successions filiales, impliquant certains devoirs de l’héritier. Ainsi, si Gensuke reprend le titre de son grand-père, il devra obligatoirement offrir une descendance. De même, la relation entre les deux acteurs devra toujours rester secrète, les obligeant à vivre dans le mensonge. A travers le questionnement de ses deux héros, l’auteure interroge donc sur la place de l’amour dans cet univers codifié. En fin de tome, elle offre deux histoires bonus qui apportent une touche d’humour.

Le trait épuré et léché de la mangaka est toujours aussi agréable. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Les décors alternent avec les trames d’ambiance plutôt graphiques. La mise en page dynamique offre une grande variété d’angles de vue. Comparé au tome précédent, Natsume sensei ne censure pas les scènes érotiques. Toutefois, elle se concentre plutôt sur les sensations de ses personnages.

En résumé

Matsukawa Sôgorô et Arai Gensuke ont enfin pu aller au bout de leur promesse. Mais en les découvrant nus dans le lit, Arai Tsutamaru n’ose pas les déranger, choqué. La tournée étant terminée, les deux lycéens vont à leurs cours de rattrapage. Sôgorô jubile tellement de bonheur que son ami Tsuchiya Hiroto devine immédiatement ce qu’il s’est passé. Il lui conseille donc de se montrer plus prudent. Comme c’est leur dernière année au lycée, à la Saint-Valentin, Matsukawa reçoit beaucoup plus de chocolats de ses fans. A sa surprise, Gensuke a refusé ceux qu’on lui offrait. Mais il lui en donne en échange d’un peu de temps ensemble. Au théâtre, Kaneko Takeichi remarque l’air désemparé de Tsutamaru et essaie de le réconforter. N’en pouvant plus, ce dernier lui révèle ses soupçons sur la relation de son frère avec Sôgorô, inquiet pour l’avenir de la troupe.

En conclusion

Après les paillettes, nous découvrons les traditions contraignantes du kabuki qui touchent même la vie privée. Ce tome procure immensément d’émotions quand on est attaché à nos deux héros. Les voir mûrir, réfléchir à leur situation et leur avenir, rend le récit très réaliste. J’ai tellement hâte de lire la suite!

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez