L’amour le plus lointain au monde 1 – Asou Mitsuaki

l amour le plus lointain au monde 1 asou mitsuaki

ASOU Mitsuaki 麻生ミツ晃
ISBN: 9782382763247
Hana, 2022
ISBN: 9784796414579 (JP)
Kaiohsha, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: absolument

« Tu es bien arrogant de croire que tout le monde peut faire l’effort de te comprendre. »

Asou Mitsuaki sensei développe une douce romance débutant par une amitié qui se noue malgré la différence d’âge. A travers Isuzu, elle met en avant les difficultés rencontrées par les personnes atteintes de surdité dans leur quotidien ainsi que leurs efforts pour s’intégrer. Par ailleurs, elle révèle le passé de ses personnages au compte-gouttes, permettant de mieux comprendre leurs personnalités. Mibu ayant appris la musique en autodidacte, rencontre des problèmes de compréhension au conservatoire. Il n’arrive pas à s’intégrer, attire l’animosité et ne gère pas sa frustration, se renfermant dans sa propre musique. Grâce à Ayumu, il réalise les efforts à faire pour mieux communiquer et s’ouvre petit à petit. En effet, l’investisseur privé préserve au mieux son autonomie malgré son handicap. L’auteure dévoile au fur et à mesure les points communs entre les deux héros qui les rapprochent. Elle installe un récit empreint de réalisme.

La mangaka a un trait légèrement épuré, très fin et léché , avec un style propre. Elle varie les trames qui restent toutefois équilibrées malgré des tons proches. De même, les trames d’ambiance, rares, sont très discrètes. Les décors détaillés et soignés s’estompent parfois autour des personnages, évitant de surcharger la page. Les flash-back se repèrent à leur fond noir. La mise en page dynamique varie les angles de vue. D’ailleurs, Asou sensei porte attention aux petits gestes et aux regards. Elle installe une relation claire dans le couple, dans laquelle un baiser volé est immédiatement recadré.

En résumé

Atteint d’une surdité profonde, Isuzu Ayumu (29 ans), investisseur privé, préfère travailler chez lui en indépendant. Un matin, alors qu’il faisait son jogging dans un parc, il trouve un homme endormi et affaibli qui tient un violon. Comme Mibu Tôka (19 ans) refuse qu’il appelle la police, il le recueille chez lui. Quand le jeune violoniste se réveille, il croit que son hôte est trop concentré par son travail pour l’entendre et s’éclipse donc discrètement en abandonnant son violon pour le remercier du repas. Durant un appel vidéo de son ami Kumai Tetsu qui essaie de le débaucher, Ayumu lui raconte son aventure et se fait alors sermonner pour son imprudence. Pourtant, quand Mibu revient chercher son violon passablement paniqué, Isuzu lui explique son handicap. A sa demande, le jeune homme accepte de lui montrer son instrument. Mais il repart aussi vite en laissant cette fois en échange ses chaussures…

En conclusion

Ce tome obtient la cinquième place du meilleur manga au Chill chill BL award 2022. Asou sensei dépeint avec finesse les sentiments de ses personnages, construisant des personnalités réalistes. Elle prend tout son temps pour développer la romance, pour notre plus grand plaisir. En plus, son magnifique trait très expressif transmet parfaitement les émotions. Je suis complètement sous le charme du couple en devenir et attend avec impatience la suite de leurs aventures. Un énorme coup de cœur!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2023