La cage de la mante religieuse 5 – Psyche Delico

le cage de la mante religieuse 5 psyche delico

PSYCHE Delico 彩景でりこ
ISBN: 9782382762714
Hana, 2024
ISBN: 9784396785413 (JP)
Shodensha, 2022 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

« Des destins brisés par la vie, la folie et la malchance. »

Psyche Delico sensei continue de révéler les secrets de la famille Tôma à travers le regard de Sachiko et Iida. Comme dans le tome précédent, elle plonge le lecteur dans la noirceur humaine, abordant le pardon, la folie, l’inceste et les manipulations. Elle interroge également sur la diversité du bonheur, la pression sociale ainsi que la construction d’une image d’un bonheur unique. En effet, bien que libéré de ses obligations, Ikurô continue à se sentier prisonnier, son amour déviant et sa vision du bonheur ne correspondant pas aux conventions sociales. Il a clairement conscience de ne pas se sentir à l’aise dans une vie « normale ». Sachiko, quant à elle, prend en main son avenir. Ranzô évolue également. Ainsi, l’auteure s’attarde sur la fragilité de l’estime de soi, la contiguïté entre bonheur et malheur, la difficulté à sortir d’une relation toxique et dépendante. Elle aborde également le sentiment de culpabilité.

La mangaka a un trait épuré. Elle le simplifie discrètement dans les passages humoristiques. Elle retranscrit l’ambiance dramatique du récit en jouant principalement sur les contrastes noir et blanc, en particulier avec les trames d’ambiance très sombres qui semblent envahir les espaces. En plus, un fond noir marque également les flash-back. Par ailleurs, les trames sont très variées. Les décors soignés qui apparaissent sur les plans larges ajoutent une note réaliste. Psyche Delico sensei propose une mise en page très dynamique, avec des superpositions, des sorties de cadres et des angles de vue variés. Dans les scènes érotiques, elle censure à peine les parties intimes mais utilise des contours discontinus et des cadrages pour limiter leur exposition.

En résumé

Iida Yukinari qui enquête sur l’affaire de corruption de Honda Kôzô, recueille en fin de compte Tôma Ranzô et Ikurô qui fuyaient leur manoir en flamme. Le journaliste se trouvait sur les lieux car son ami d’université semble impliqué dans l’affaire. Dans la voiture, Ikurô, complètement sonné, se souvient alors de ses sentiments ambivalents pour Miyama Norihiko. Il réalise qu’il apprécie les mains du majordome au point d’accepter que ce dernier lui donne la mort. Soudain, il panique de l’avoir repoussé dans la cage en flamme et cherche désespérément à le rejoindre. Pendant ce temps-là, au manoir, Nishimura Ken’ichi tente de sauver Norihiko qui a réussi à sortir de sa prison mais ce dernier le poignarde avant de disparaître…

En conclusion

Ce tome obtient la neuvième place du meilleur manga profond au Chill chill BL award 2023. Psyche Delico sensei conclut sa série avec brio en révélant les derniers secrets de la famille Tôma. Elle incite les lecteurs à s’interroger sur le bonheur et le déroulement de la vie en oscillant constamment entre espoir et noirceur. D’ailleurs, elle offre un tome très sombre dans lequel les moments les plus lumineux semblent soudain se détacher. Ainsi, son graphisme retranscrit parfaitement l’ambiance générale. Je suis subjuguée par le style narratif de l’auteure ainsi que sa capacité à créer de la curiosité envers des personnages aussi sinistres. Une lecture intrigante!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024